VIVE LE MCG

Le 29 avril, lors de l’Assemblée générale du MCG, ont été élus :

Présidente : Ana Roch

Vice-Présidents : Pascal Spuhler, Daniel Sormanni, Pascal Seeger, Christian Decorvet

Trésorière : Sandra Golay

Vice-Trésorier : Jean-Marc Antoine

Membres du Bureau directeur : Sandro Pistis, Thierry Cerutti, Kevin Reichenbach

Chef du groupe MCG au Grand Conseil (élu d’office au Bureau directeur): Jean-Marie Voumard

Sont également membres du Bureau directeur : Céline Le Joncour, David Giollo, Ronald Zacharias, Jean-Paul Derouette.

ANA ROCH NOUVELLE PRESIDENTE DU MCG

LE MCG: UNE EQUIPE DYNAMIQUE AU SERVICE DES CITOYENS

Ana Roch
LE MCG TOUJOURS A L’ECOUTE ET AU SERVICE DES CITOYENS !

SOUVENIR EN VIDEO

Bienvenue sur le site officiel du MCG

Ni gauche, ni droite, le citoyen d’abord : telle est la ligne de conduite du Mouvement Citoyens Genevois.

Depuis 2005, nous défendons les résidents genevois face à la criminalité, la sur-concurrence due à la mondialisation et au phénomène des euro-frontaliers, l’excès bureaucratique de l’État, la mauvaise gestion de nos impôts. Nous en appelons au respect envers tous les citoyens de notre canton. C’est ensemble, en défendant nos intérêts collectifs que nous relèverons les défis pour Genève.

Grâce aux électeurs genevois, nous sommes devenus le 2e parti au Grand Conseil. Merci de votre soutien qui devient de plus en plus nécessaire en raison des tensions au niveau international, national et local.

geneve
Les communes
icone_bardonnex

Bardonnex

icone_Bernex

Bernex

icone_Carouge

Carouge

icone_Chancy

Chancy

icone_Cologny

Cologny

icone_Confignion

Confignon

icone_geneve

Genève

icone_Lancy

Lancy

icone_Meyrin

Meyrin

Icone_Onex

Onex

icone_planlesouates

Plan-Les-Ouates

icone_Thonex

Thônex

icone_Vernier

Vernier

icone_Versoix

Versoix

Programme du MCG en 12 points au niveau national

 

1. Instaurer la préférence nationale

Engagement préférentiel des citoyens suisses et résidents établis de longue date, par la Confédération et les entités juridiques où la Confédération a des parts majoritaires (Poste, Swisscom, RTS, CFF, etc.).

 

2. S’opposer à l’intégration sournoise dans l’Union européenne

Défense de la souveraineté de la Suisse face aux diktats de Bruxelles. L’Union européenne empiète de plus en plus sur les prérogatives de la Suisse de manière inacceptable.

 

3. Lutter contre l’immigration de masse

Mise en place de l’initiative pour freiner l’immigration de masse, qui vise à garder notre souveraineté en la matière. Le Peuple suisse doit pouvoir décider de sa politique en ce domaine.

 

4. Une assurance-maladie sans abus

Instaurer un vrai contrôle des caisses-maladie, cesser la concurrence entre les mauvais et les bons risques (jeunes/aînés, malades chroniques, etc.). Une meilleure répartition des risques doit se réaliser, en tenant compte également des malades chroniques assurés.

 

5. Une AVS plus juste pour les couples

Supprimer les rentes AVS réduites pour les couples, en se dirigeant vers une individualisation. Pour ne pas défavoriser les couples mariés.

 

6. Sauver le secret bancaire

Opposition à toute atteinte au secret bancaire qui est un atout pour notre place économique suisse. Nous refusons la suppression partielle ou définitive, pour les Suisses, de ce droit, projet qui est préparé par l’actuel Conseil fédéral.

 

7. Une économie hyperforte pour un social efficace

Les autorités politiques doivent mettre en place des conditions-cadres très favorables pour l’économie (suppression de taxes, facilités diverses), afin de pouvoir assurer nos tâches de solidarité.

 

8. Pour une armée crédible

Face au terrorisme et aux menaces actuelles, nous devons conserver une armée avec des moyens modernes et efficaces, qui puisse répondre aux défis notamment géopolitiques.

 

9. Une politique de l’asile plus ferme

S’opposer à l’afflux de requérants d’asile économiques, par un contrôle strict à la frontière et une accélération drastique des procédures. Rendre notre pays le moins attractif possible.

 

10. Se protéger contre la criminalité internationale

Protection véritablement efficace des frontières, en accroissant le dispositif. Notre pays ne doit plus être une proie de choix pour les criminels internationaux

 

11. Mettre fin à l’hostilité envers les automobilistes

Contrer la politique dogmatique des écolos et apporter des réponses aux bouchons notamment sur le réseau autoroutier. Il faut s’opposer au détournement de l’argent perçu sur les automobilistes et versés à d’autres fins.

 

12. Défendre les intérêts des Genevois

Face à la gauche irresponsable, défendre les secteurs qui font la force économique de Genève (multinationales, place financière, institutions internationales, etc.). Porter à Berne les spécificités de notre canton (frontaliers, problèmes d’un canton-ville, etc.), défendre l’identité genevoise auprès de la Confédération.

CLIQUEZ ICI

Soutenez le MCG. Devenez membre

MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

Journée d'étude du MCG le 18 juin: des propositions innovantes !

rencontre-meyrin

Pique-nique du MCG à Bernex le 5 juin. Une superbe ambiance, des élus et militants heureux et motivés

Superbe ambiance au pique-nique de Bernex du MCG le 5 juin 2016

Le grill toujours apprécié.

pique-nique 2

Un pique-nique dans la bonne humeur

pique-nique3

Notre conseiller national Roger Golay a quitté Berne pour Bernex...

pique-nique4

RAS-LE-BOL DE LA PRESSION SUR L'EMPLOI !

 

 

EXPLOSION DU NOMBRE DE FRONTALIERS A GENEVE

Pas de soutien à RIE III sans préférence cantonale !

Si le nombre de frontaliers continue à exploser au détriment des résidents genevois, le MCG ne pourra pas soutenir la réforme RIE III. En avril 2016, nous approchons les 100’000 permis G pour Genève uniquement et le taux de chômage reste encore beaucoup trop élevé.

Si certaines entreprises privées genevoises continuaient à ne pas opter pour le recrutement prioritaire des résidents et à ne pas faire un effort pour engager les chômeurs, le MCG se verrait contraint de refuser de soutenir la réforme RIE III. Le Mouvement Citoyens Genevois est très inquiet face l’explosion du nombre de permis G (frontaliers) à Genève qui a atteint les 98’485 en avril 2016, tout près de la limite des 100’000 pour notre canton.

Dans le même temps, le nombre de chômeurs reste à un niveau beaucoup trop élevé avec un taux de 5,5%, et ce nonobstant l’action efficace du conseiller d’Etat MCG Mauro Poggia qui a permis de freiner la hausse du chômage (-0,2% en un mois), en particulier dans les embauches du secteur public ou assimilé grâce à la directive dite de « préférence cantonale ».

Le problème se trouve maintenant dans certaines entreprises privées qui n’ont pas conscience de la responsabilité sociale qui leur incombe. On constate, en particulier, un chômage de 15% dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, où le dumping salarial fait exploser le nombre des euro-frontaliers.

Si des engagements fermes de privilégier le recrutement de chômeurs genevois ne sont pas pris par les milieux patronaux, nous ne pourrons pas soutenir la réforme RIE III. Il est essentiel que des garanties soient apportées aux habitants de notre canton sur ce sujet. Pour le MCG, cela passe avant toute autre mesure compensatoire.

La réforme RIE III prévoit un taux unique de l’impôt sur le bénéfice des sociétés établies en Suisse, alors que les multinationales disposent actuellement de statuts spéciaux avantageux. L’enjeu est de retenir les entreprises et les emplois à Genève, mais si les entreprises vont recruter hors de nos frontières cela n’est pas tolérable pour le MCG.

Nous constatons au Grand Conseil genevois que le MCG est le seul parti qui se bat pour la préférence nationale et cantonale. Malgré les déclarations publiques, l’Entente de droite et l’Alternative de gauche s’opposent à toutes les propositions qui demandent la priorité pour les résidents genevois, sous divers prétextes. Nous nous retrouvons bien seuls pour défendre les habitants de notre canton, ses travailleurs et ses entreprises locales.

Les défenseurs de la mondialisation – de gauche ou de droite – sont actuellement majoritaires au Grand Conseil et défendent une politique suicidaire pour notre canton, son économie et sa société. Il est de plus en plus nécessaire d’avoir un MCG fort pour Genève.

Sandra GOLAY, Députée et représentante du MCG à la « Table ronde RIE III »

Ana ROCH, Présidente du MCG

François BAERTSCHI, Secrétaire général du MCG

Définition : les frontaliers permis G sont des étrangers habitant à l’étranger et travaillant en Suisse ; nous assistons depuis les années 2000 à l’apparition d’euro-frontaliers (titulaires de permis G) qui viennent de Londres, Bruxelles ou de centaines de kilomètres de Genève, dénaturant ainsi le concept originel de frontaliers.

 

 

PUB02
TITRE

SECTIONS MCG COMMUNALES

icone_avully

Avully

icone_bardonnex

Bardonnex

icone_Bernex

Bernex

icone_Carouge

Carouge

icone_Chancy

Chancy

icone_Chenebougerie

Chêne-Bougeries

icone_Chenebourg

Chêne-Bourge

icone_Cologny

Cologny

icone_Confignion

Confignon

icone_geneve

Genève

icone_Lancy

Lancy

icone_Meyrin

Meyrin

Icone_Onex

Onex

icone_planlesouates

Plan-Les-Ouates

icone_Pregny

Pregny-Chambesy

icone_Thonex

Thônex

icone_Vernier

Vernier

icone_Versoix

Versoix

icone_Veyrier

Veyrier

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

clear formSubmit