Une directive désastreuse qui encourage les criminels

Bienvenue au supermarché de la drogue !!!!

La « Tribune de Genève » rend publique une directive secrète du Procureur général, qui recommande des peines légères, vraiment légères, pour les délinquants. Ce qui explique, en partie, le nombre élevé de dealers sur notre territoire. Selon ces directives, on ne passerait pas au Tribunal de police à moins de 2,5 kilos de haschisch. Pour des quantités conséquentes de cocaïne ou d’héroïne, on se retrouve avec de simples jours-amendes. C’est une manière de dire : « Bienvenue aux criminels ! Messieurs les dealers, venez faire vos emplettes à Genève ! »
Le MCG s’insurge contre ce laxisme qui ne correspond pas aux promesses du Procureur général Daniel Zappelli lors de sa campagne. Nous ne pouvons pas permettre que Genève devienne un paradis des dealers et autres criminels
Ces instructions sont à l’image de la politique menée à Genève. Elles démontrent que nous avons plié face au trafic de drogue et que nous avons fait preuve de laxisme envers ces individus.
En revanche, pour l’automobiliste ou le citoyen ordinaire qui commet une petite erreur, nos institutions n’ont aucune pitié. On distribue les peines les plus lourdes pour les honnêtes gens, qui eux déclarent des revenus et peuvent être lessivés au maximum.
Le Procureur général Daniel Zappelli a été élu pour mener une autre politique, ferme envers les délinquants. C’est ce qu’il avait promis aux électeurs. Il doit s’écarter de la ligne laxiste que suivent actuellement et cautionnent secrètement l’Entente (PLR et PDC) alliée à l’UDC, pour rejoindre la ligne du bon sens. Une ligne que le MCG a toujours suivie : fermeté envers les dealers.

Mauro Poggia
Vice-Président du MCG

Carlos Medeiros
Vice-Président du MCG

Pascal Spuhler
Vice-Président du MCG