Le MCG lance un référendum municipal contre le projet de démolition-reconstruction du théâtre de Carouge, dont les travaux totaux sont devisés à 62 millions de francs pour l’instant. Ce projet de prestige est excessif, alors que la commune de Carouge aura de nombreux besoins à couvrir ces prochaines années en raison de l’augmentation de la population.

Folie des grandeurs

La commune de Carouge estimait en 2012 ne pas avoir assez d’argent pour boucler le budget. Par la sagesse des électeurs, la hausse d’impôts communaux a été refusée à 70%, ce qui a permis une réelle modération. Mais maintenant la Mairie de Carouge est repartie dans sa folie des grandeurs en lançant ce projet de prestige qui dépasse ses moyens et qui va augmenter considérablement la dette

La somme de travaux totaux, estimée pour l’heure à 62 millions de francs, comprend une marge d’erreur de 9 millions de francs. Aucun engagement n’a été pris pour un cofinancement par l’Etat de Genève, dont les finances sont dans une situation délicate.

Carouge pourrait bien se retrouver à payer la totalité de cette somme. Il faut savoir que seulement 12% des abonnés habitent la commune alors que 18% résident en France voisine, qui ne paie rien comme d’habitude.

Le MCG va proposer aux habitants de Carouge d’avoir la possibilité de se prononcer sur ce projet. Nous avons jusqu’au 12 juin pour obtenir les signatures nécessaires.

Roger GOLAY, Président du MCG

Sandro PISTIS
, Responsable de la section MCG de Carouge

François BAERTSCHI, Secrétaire général du MCG