La représentante du MCG au Conseil de la Fondation du Vieux-Carouge a décidé de démissionner, après avoir tenté de faire réexaminer ce dossier, n’ayant pas pu obtenir tous les éléments nécessaires. Un réexamen lui a été refusé par la présidente PLR. En conséquence, elle ne peut cautionner la politique de cette Fondation. Dans de telles conditions, le MCG refuse de présenter un nouveau délégué dans le Conseil de Fondation, aussi longtemps que de telles pratiques peuvent se poursuivre.

 

Rappelons que la magistrate de gauche Jeannine de Haller s’est fait attribuer en deux jours un appartement de 4 pièces à 1700 francs par la Fondation communale du Vieux-Carouge, alors qu’elle dispose d’un revenu de plus de 260’000 francs.  Dans le même temps, plus de 20 personnes sont inscrites, parfois depuis plusieurs années.

Le MCG a dénoncé ce procédé au Service de surveillance des communes, puisque le Conseil administratif se retrouve juge et partie.

Nous attendons des changements de fonctionnement et des garanties importantes de la part de la Fondation du Vieux-Carouge.

Roger GOLAY, président du MCG

Sandro PISTIS, responsable du MCG-Carouge

François BAERTSCHI, secrétaire général du MCG