Bonnes Fêtes

Nous voici arrivés quasiment au terme d’une année qui a été très chargée dans le cadre de la politique genevoise et fédérale. Elle a nécessité un engagement tout particulier des membres du MCG qui se sont énormément investis dans leurs actions et nous tenons à les en remercier.

Nous sommes tous heureux de pouvoir aborder quelques jour de sérénité qui nous permettront à tous de nous consacrer à nos proches et à nos familles.

Nous souhaitons à tous les citoyens et toutes les citoyennes genevoises un joyeux Noël ainsi que d’excellentes Fêtes de fin d’année.

Au nom du MCG :

Roger GOLAY, Président, François BAERTSCHI, Secrétaire général

 

Budget 2015: le MCG a voté un budget social et réaliste

Hier soir, le MCG a voté avec la majorité du Grand Conseil pour un budget légèrement bénéficiaire avec environ 13 millions de francs de boni. Nous avons largement participé à la maîtrise des finances genevoises, en réduisant la spirale infernale de l’endettement.

Dans le cadre du débat budgétaire, le Mouvement Citoyens Genevois a axé toutes ses forces pour préserver le social. En effet, nous sommes intervenus sans relâche et énergiquement afin d’obtenir le minimum acceptable en ce qui concerne l’annuité pour les fonctionnaires. Nous étions les seuls avec Ensemble à gauche à vouloir une annuité, ce qui ne pouvait faire une majorité. Hélas, nous n’avons obtenu, par nos efforts, qu’une annuité pour les tranches de salaires ne dépassant pas les 86’000 francs.

Pour le reste du social, nous avons sauvé l’essentiel. Quant aux 150 francs du forfait d’intégration, la moitié de la somme a été restituée et une partie du solde sera utilisé pour d’autres missions sociales. Quant aux subsides d’assurance-maladie, nous avons restitué 30 francs sur les 40 qui devaient être attribués.

Le MCG, par ses interventions, évite ainsi que la classe moyenne se voie augmenter prochainement ses impôts, comme le souhaite la gauche, pour financer des créations de postes inutiles et une mauvaise organisation de l’Etat de Genève.

D’ailleurs, grâce à la non-augmentation de ces bataillons de nouveaux postes, nous avons pu réintroduire du social sans déséquilibrer les finances publiques.

Quant à l’annuité, il est évident que le MCG s’engage, l’année prochaine, à voter une annuité pleine afin de ne pas faire supporter, chaque année, les charges déficitaires de l’Etat au personnel.

Roger GOLAY, Président du MCG

Eric STAUFFER, Président d’honneur du MCG, Jean-Marie VOUMARD, Député, Chef de groupe du MCG, François BAERTSCHI, Secrétaire général du MCG

Elections Municipales 2015 – Vos candidats MCG au Conseil Municipal de la Ville de Genève

Le MCG vous présente ses 29 candidats aux éléctions municipales de la Ville de Genève du 19 avril 2015.

Genève d’abord ! Il faut une présence PLUS FORTE du MCG en Ville de Genève.

 

 

 

[dt_highlight color= » »]BILAN DE LA LEGISLATURE 2011-2015[/dt_highlight]

 

–         Propositions pour établir des budgets équilibrés

–         Limitation des investissements, choisir les projets et chercher les économies

–         Rétablissement de la ligne de tram Carouge – Gare

–         Soutient en vue du rétablissement du bus inter-quartier « Jonction-Plainpalais

–         Rétablissement du double sens à la rue de l’Ecole-de-Médecine

–         Préférence cantonale appliquée à la Ville de Genève

–         35 mios pour le financement des logements d’utilités publics (FVGLS)

–         Pétition pour mieux organiser les circulations et le parking pour les commerçants de la Jonction

–         Opposition à l’initiative « 200 rues fermées en Ville de Genève » et référendum contre le projet de fermeture des 50 premières rues ; gagné.

–         Soutient à la culture et aux sports, comme ciment social de la population

–         Soutient aux actions sociales nécessaires et au développement des crèches

–         Soutient à l’entretien du patrimoine et à l’entretien des routes.

–         Demande de révision de la convention Etat/Ville de Genève, qui prive la Ville de 15 mios de francs (frais de police)

–         Soutient à l’engagement de nouveau agents municipaux aux compétences élargies

 

Seul le MCG défend la priorité de l’emploi à la Ville de Genève (emplois communaux) pour les résidents (suisses ou étrangers).

Seul le MCG combat l’engagement de frontaliers dans les services municipaux de la Ville.

Seul le MCG réclame la priorité pour l’emploi, les logements et les crèches ainsi que le soutien aux petites entreprises et indépendants qui travaillent ici.

Sans un MCG fort, le laxisme va se développer face à la criminalité et aux dealers.

Sans un MCG fort, les espoaces verts et les arbres seront traités sans ménagement.

 

[dt_highlight color= » »]LES CANDIDATS MCG DE LA VILLE DE GENEVE SONT PRÊTS A VOUS DEFENDRE AU CONSEIL MUNICIPAL ![/dt_highlight]

1. M. SARAIVA MEDEIROS Carlos (MEDEIROS) Conseiller municipal Genève
2. M. SORMANNI Daniel Conseiller municipal Genève
3. M. SPÜHLER Pascal Conseiller municipal Genève
4. Mme MAGNIN Danièle Conseillère municipale Genève
5. M. JEANNERET Claude Conseiller municipal Genève
6. Mme MARSCHALL VOUMARD Marizete Conseillère municipale Genève
7. M. MADANI Amar Conseiller municipal Genève
8. M. HAAS Jean-Philippe Conseiller municipal Genève
9. M. LEISI Laurent Conseiller municipal Genève
10. M. PASTORE Daniel (Dany) Conseiller municipal Genève
11. Mme GUILLON Jenna Conseillère municipale Genève
12. M. BÄRTSCHI François Conseiller municipal Genève
13. M. CATTIN Jean Pascal Conseiller municipal Genève
14. Mme DOSSEVA Daniela Conseillère municipale Genève
15. M. KLINGELE Olivier (Hermann) Conseiller municipal Genève
16. Mme YAU Helen Conseillère municipale Genève
17. M. CHEVALIER Bernard Conseiller municipal Genève
18. M. AUBERT Philippe Conseiller municipal Genève
19. Mme MENETREY Yasmine Conseillère municipale Genève
20. M. KOUZMINE Denis Conseiller municipal Genève
21. M. BRINER Jean-Michel Conseiller municipal Genève
22. M. BARYEKA Jarek Conseiller municipal Genève
23. M. ZOGG Thomas Conseiller municipal Genève
24. M. BEN SALAH Faysal Conseiller municipal Genève
25. M. ALBANESI Jean-François Conseiller municipal Genève
26. M. OLIVER MEDINA Antonio Conseiller municipal Genève
27. M. MEILI Pierre Yves Conseiller municipal Genève
28. M. BERLEMONT Alain Conseiller municipal Genève
29. M. BAYOUDH Najib Conseiller municipal Genève

candidats

 

 

Politique budgétaire cantonale du MCG

Hier soir, à quelques jours de la séance de la Commission des finances du Grand Conseil, où seront annoncées les positions des différents partis sur le budget 2015, les députés MCG et le président ont décidé de leur action sur ledit budget.

Lors du débat au sein de notre groupe, nous pouvons déjà constater que le Conseil d’Etat fait preuve d’incohérence et ne répond pas à toutes les questions des commissaires, voire est fuyant. Nous pouvons aussi reprocher au Gouvernement qu’il n’a laissé aucune marge de manœuvre aux députés en présentant un budget équilibré à 1 million près, malgré une hausse importante des recettes. Ce qui démontre l’insuffisance du Conseil d’Etat.

Malgré une dette considérable, le Gouvernement propose dans son budget une augmentation d’environ 300 postes, créant ainsi à nouveau un surpoids de la fonction publique. Le MCG estime que cette augmentation de postes est disproportionnée à la situation financière que nous connaissons. De ce fait, notre groupe propose de diminuer le nombre de postes supplémentaires par rapport à ceux qui n’ont pas encore été engagés.

Cette diminution de nouveaux postes doit se faire dans tous les départements, c’est du reste le sens de l’amendement déposé par le MCG sur la nature 30 (charges de personnel) qui concerne l’entier des départements et aucun de manière spécifique. Ces économies proposées pourront permettre de ne pas faire des coupes trop importantes dans le social et rendre possible la réintroduction d’une annuité, afin d’apaiser la fonction publique. En effet, nous partons du principe que nous devons respecter les conditions sociales du personnel du public, quitte à leur demander un effort supplémentaire au niveau des postes de travail.

Là aussi, en coupant une nouvelle fois l’annuité, le Conseil d’Etat a trouvé une économie sous forme d’oreiller de paresse.

La coupe de 14 millions, demandée par le MCG, est tout à fait réalisable, en tenant compte des 300 postes ainsi que des nombreux départs à la retraite, qui ne doivent pas être renouvelés à 100%. Des postes nouveaux prioritaires peuvent tout à fait être créés en compensation de ces départs à la retraite.

Dans tous les cas, nous n’accepterons pas de licenciement pour des raisons économiques ou sous d’autres prétextes inacceptables.

Pour nous, les tâches régaliennes de l’Etat soit la formation, l’éducation, la recherche, la sécurité, la santé doivent être prioritaires sur tout le reste. Le MCG a décidé de ne pas accepter de budget déficitaire.

Il sied de préciser que les critiques émises à l’encontre du Conseil d’Etat ne touchent pas M. Mauro Poggia qui fait preuve d’un contrôle drastique sur les dépenses de son département et a réduit de manière substantielle les postes de travail.

Le MCG n’accepte pas les menaces de licenciements de certains conseillers d’Etat qui utilisent cet argument par manque de compétences, qui plus est argument totalement infondé sur le budget 2015 notamment pour les TPG.

Toutefois, en l’état de l’examen du budget, la stratégie du MCG peut encore être modifiée à tout instant, selon les efforts des uns et des autres.

Roger GOLAY, Président du MCG

Eric STAUFFER, Président d’honneur du MCG