Le principe de « préférence » aux résidents, défendu par le MCG depuis 2005, serait maintenant repris sous forme de proposition par le Conseil fédéral, selon un journal dominical orange.

Le Matin dimanche a révélé le 1er février que le Conseil fédéral étudie attentivement un dispositif afin de favoriser l’emploi pour les résidents de notre pays, pour les engagements dans l’administration. Les demandeurs d’emplois seraient informés des postes vacants une semaine à l’avance. Cette réflexion du Conseil fédéral confirme que le Mouvement Citoyens Genevois avait vu juste depuis 2005 en proposant en tout premier ce même type de dispositif pour l’administration cantonale.

Ce qui démontre que nous sommes un parti à l’avant-garde pour les bonnes idées.

Nous considérons que cette proposition démontre un grand esprit de responsabilité de la part de notre Conseil fédéral.

Le MCG continuera à se battre contre l’invasion des frontaliers, qui ravagent notre système social et qui mettent dans un grand désespoir de nombreux demandeurs d’emplois genevois.

Nous sommes satisfaits de la politique menée par notre conseiller d’Etat Mauro Poggia, qui applique le dispositif en question. Nous avons pu constater que les premiers effets sont encourageants et que la courbe des frontaliers et des chômeurs a tendance à se stabiliser.

Nous sommes conscients que c’est un combat permanent et que les résultats très positifs ne peuvent être immédiats, mais les signes sont prometteurs.

 

Roger GOLAY, Président du MCG, Conseiller national

François BAERTSCHI, Secrétaire général du MCG