Genève: notre priorité ! Ensemble, défendons la Genève que nous aimons…

Liste N°4 pour le Conseil Administratif de la Ville de Genève.

 

 

 

 

[dt_highlight color= » »]La Ville et son économie au service des habitants de la cité[/dt_highlight]

 

La Ville de Genève doit créer et inciter à créer des emplois, en fonction de critères impératifs d’utilité sociale et de respect des conditions d’un développement économique, social et environnemental durable, tout en respectant les conventions collectives de travail (CCT), ou les usages.

Il s’agit, d’une part, de conserver les entreprises installées sur le territoire de la ville, et d’autre part, d’en gagner de nouvelles, dans le but de créer des emplois, au service et au bénéfice de la population résidentes.

La ville doit également contribuer à créer des conditions favorables au maintien d’un « maillage économique » de quartier, en soutenant les petits commerçants et les artisans (micro-entreprises). Elle doit apporter son soutien aux projets de nouvelles petites entreprises.

Elle veillera à travers sa politique sociale communautaire à aider les plus défavorisés. Les crèches seront développées.

La politique culturelle restera diversifiée et accessible à tous.

Sa politique sportive sera axée, principalement, sur le sport populaire.

La habitants seront sécurisés par une police municipales, plus nombreuses, aux nouvelles compétences élargies, présentent dans les quartiers.

 

[dt_highlight color= » »]Voici nos propositions :[/dt_highlight]

 

— La ville maintiendra et développera l’instrument de la promotion économique qu’elle a créé (FONDETEC), et si nécessaire lui attribuera une nouvelle dotation en capital. En effet la crise économique est de retour avec son impact sur l’emploi et la montée du chômage. Les banques commerciales, déjà frileuses en matière de crédits aux entreprises en période de reprise, ont complètement fermé l’accès aux crédits aujourd’hui mettant en difficulté, notamment de trésorerie, beaucoup d’entreprises.

— La ville veillera, à travers sa représentation au Conseil d’administration de la BCGe, que la banque cantonale maintienne son soutien aux entreprises du canton (crédits de trésoreries et de développements et crédits à l’innovation) et à une politique économique favorable à l’emploi.

— La ville maintiendra un volume d’investissements adapté, afin de soutenir l’activité économique et l’emploi.

Les mandats seront attribués uniquement à des entreprises respectant les conventions collectives de travail et en règles avec les institutions sociales et les impôts.

 

[dt_highlight color= » »]Soutien à l’emploi[/dt_highlight]

 

La ville doit mener, en tant qu’employeur, une politique active de l’emploi et

prioriser l’emploi aux habitants de Genève aux chômeurs, et aux sans emplois Elle développera son offre de formation pour de jeunes apprentis(es), et mettra à disposition des emplois de réinsertion pour les chômeurs et les oubliés de l’économie, dans les services de la ville et les institutions subventionnées.

La Ville favorisera les jeunes pour trouver un 1er emploi, par un soutient financier adapté aux entreprises, dans le cadre d’un partenariat public / privé.

 

[dt_highlight color= » »]Des logements pour les habitants de Genève[/dt_highlight]

 

La ville de Genève favorisera les coopératives de logements sociaux par le mise à disposition de terrains en droits de superficie et des aides financières via le fonds créé par le CM.

 

La fondation des logements sociaux de la ville de Genève (FVGLS), avec des moyens et des structures renforcées, comme acteur de la politique des logements de la Ville.

 

[dt_highlight color= » »]La sécurité pour tous les citoyens de la Ville de Genève[/dt_highlight]

 

Le déploiement de la police municipale avec ces nouvelles compétences se poursuivra. Une action de prévention accompagne les missions de la dite police.

 

[dt_highlight color= » »]L’aide sociale et de proximité est adaptée aux réalités socio-économique de la Ville de Genève[/dt_highlight]

 

Adapter l’aide sociale de la Ville de Genève aux besoins.

Continuer l’action communautaire sur le terrain.

Veillez à soutenir le monde associatif comme complément à l’action publique.

 

[dt_highlight color= » »]En résumé :[/dt_highlight]

 

– prioriser l’emploi aux habitants de Genève et aux chômeurs,

– modernisation de la gestion de l’administration (comptabilité analytique, contrôle de gestion, cour des comptes, analyse des politiques publiques), pour pouvoir faire mieux et plus, avec des budgets équilibrés,

– mise en place du nouveau modèle de compte (MCH2),

– redéfinir les priorités des investissements et le moyen de les financer,

– renforcer la promotion économique (FONDETEC),

– renforcer l’aide aux oubliés de Genève (chômeurs et sans emplois),

– soutenir le monde associatif comme complément à l’action publique,

– aider les coopératives d’habitations et les acteurs publics (FVGLS) et privés du logement à réaliser les logements nécessaires aux habitants de Genève

– repenser la répartition des compétences et des charges entre les communes et l’Etat.

– redéfinir la politique de la « Mobilité », dans le sens du respect démocratique et de la complémentarité des transports,

– assurer la sécurité des citoyens de Genève, 1er étape de la liberté et de l’épanouissement des citoyens de Genève.