Comptes 2015 de l’Etat de Genève

Un bénéfice transformé en déficit

Une délégation des députés MCG a participé à la séance de présentation des comptes 2015 de l’Etat de Genève ce matin. A la lecture de ces comptes, nous constatons que, hors provisions, ceux-ci sont largement bénéficiaires, à près de 200 millions de francs. La méthode qui consiste à annoncer un déficit sous cette forme est totalement invraisemblable.

En effet, nous dénonçons le procédé du Conseil d’Etat qui vise à ne pas respecter ses engagements à l’égard de la fonction publique par rapport au versement des mécanismes salariaux. Il sied de préciser que le Gouvernement a protocolé un accord avec le personnel le 17 décembre 2015, qui stipulait qu’en cas de comptes positifs 2015, il était prévu de payer l’annuité 2016 de manière rétroactive. Par conséquent, nous estimons que si le versement de l’annuité ne se fait pas, la fonction publique aura été trompée. Si cela devait être le cas, on s’interrogerait très sérieusement sur la crédibilité du Conseil d’Etat.

Même si cette provision est dévolue à la CPEG, il n’est pas acceptable que chaque année cette mesure puisse devenir un prétexte jusqu’en 2052. De ce fait, le MCG défend le respect de la parole donnée et nous demandons le versement de l’annuité.

Pour le reste, nous émettons une certaine méfiance sur les procédés du Conseil d’Etat, alors que la confiance devrait être de mise à l’approche du débat sur RIE III. Effectivement, est-ce que la fonction publique commence à faire les frais de cette réforme ? Ce n’est pas de bon augure.

Nous attendons la prochaine commission des finances, c’est-à-dire demain, pour poser des questions plus précises.

Nous déplorons avec vigueur que le Conseil d’Etat refuse de présenter un budget 2016. De mémoire, nous n’avons pas le souvenir d’un tel mépris envers la population genevoise.

Roger GOLAY, Président du MCG

Jean-Marie VOUMARD, Chef du groupe MCG au Grand Conseil

François BAERTSCHI, Député MCG à la Commission des finances