VOTATIONS DU 25 SEPTEMBRE

Les prises de position du MCG

Le Mouvement Citoyens Genevois, lors de sa dernière assemblée des délégués, a pris position sur les sujets soumis aux électeurs le 25 septembre prochain.

 

Votations cantonales

OUI à l’élection au système majoritaire facilitée

Cette loi permettra d’éviter de recourir à une élection lorsqu’il n’y a qu’un seul candidat pour un siège dans un exécutif. Cela ne concerne pas des élections comme celles du Conseil d’Etat.

 

OUI à la fin des cadeaux d’impôts pour les frontaliers (Limitation de la déduction des frais de déplacement)

Actuellement, le canton de Genève perd des dizaines et des dizaines de millions de francs, en raison des cadeaux faits aux contribuables frontaliers. Le statut de quasi-résident, obtenu grâce à la décision d’un Tribunal européen, permet de faire des déductions très importantes pour cette catégorie de contribuables. Si l’administration fiscale ne nous donne pas des statistiques très précises, il est certain que nous perdons chaque année des dizaines de millions (voire des centaines de millions) que doivent financer les autres contribuables. Pour décourager ces contribuables qui choisissent ce statut de quasi-résidents, le Conseil d’Etat a proposé de mettre une limite aux frais de déplacement à hauteur de 500 francs.

Le MCG s’oppose aux cadeaux fiscaux faits aux frontaliers, cadeaux qui doivent être financés par les autres contribuables, sans parler des avantages d’un taux de change très intéressant pour les résidents européens.

Votations fédérales

 

NON à l’initiative « Pour une économie durable et fondée sur une gestion efficiente des ressources (économie verte) »

Cette initiative idéologique ne tient pas compte de la réalité. Si certaines améliorations proposées comme le développement durable et le recours à de nouvelles énergies sont nécessaires, cela doit être réalisé de manière plus pragmatique. Cette initiative multiplierait les taxes et les impôts, elle risquerait de nuire à notre économie et à l’emploi des Suisses, sans apporter les avantages annoncés.

 

OUI à l’initiative « AVSplus : pour une AVS forte »

L’initiative demande que l’AVS soit augmentée de 10%. Aujourd’hui, nous assistons et nous allons sans doute assister à une baisse des rendements du 2e pilier (caisses de pension). Il est important de compenser ces pertes prévisibles par une hausse des rentes AVS, qui vont compenser ceci et réduire le poids des prestations complémentaires payées par la Confédération et les cantons. Le coût supplémentaire est estimé à 4 milliards.

 

OUI à la loi fédérale sur le renseignement (LRens)

(Texte de Roger Golay, Conseiller national MCG) « Suite à la montée du terrorisme à travers le monde, il est essentiel d’avoir les moyens légaux pour protéger la population suisse. La nouvelle Loi sur le renseignement permettra aux services de la Confédération de relever ce défi.

Actuellement, notre pays ne peut pas mener à bien un travail d’investigation à la mesure de cette menace grandissante.

Il est essentiel de suivre la majorité de la commission et de refuser les propositions de la minorité, qui pourraient gravement affaiblir notre sécurité et favoriser l’action des terroristes.

Nous estimons que la loi qui nous est proposée garantit suffisamment les libertés fondamentales, au moyen d’un contrôle laissé aux magistrats du pouvoir judiciaire. »

Ana ROCH, présidente du MCG

François BAERTSCHI, secrétaire général du MCG