GRAND CONSEIL

Améliorons la circulation à Genève

Le groupe MCG du Grand Conseil dépose deux motions pour améliorer la circulation à Genève et une pour demander des comptes au constructeur automobile Volkswagen à propos de ses tests truqués.

 

Face à l’arrivée massive de trafic pendulaire venant principalement de l’extérieur de notre canton, nous devons impérativement trouver des solutions. Les grandes artères bouchées deviennent de plus en plus insupportables, en particulier l’autoroute de contournement.

 

Comme à Paris

Notre première motion qui s’inspire de la politique menée à Paris, demande au Conseil d’Etat de prendre des mesure à l’encontre des véhicules les plus polluants, en instituant des restrictions sous forme de vignette ou autre. Au contraire, une taxe positive (par exemple des remboursements sur l’impôt auto) pourrait être appliquée sous condition par exemple de circuler hors des heures de pointe.

 

Faisons sauter le bouchon !

Notre deuxième motion, intitulée « Faisons sauter le bouchon », propose d’inciter les employeurs à trouver des alternatives au trafic pendulaire (co-voiturage, navettes d’entreprise, etc.) pour éviter les bouchons aux heures de pointe. Il est demandé d’étudier une taxation des places de parkings facturée aux employeurs. Nous cherchons ainsi à faire en sorte que les employeurs se responsabilisent et paient le prix réel du trafic pendulaire qui vient de plus en plus loin.

 

Demander des comptes à VW pour fraude fiscale

Par ailleurs, les véhicules sont taxés sur la puissance et les émissions de CO2. Or, la société Volkswagen a reconnu que ses calculs d’émission de polluants avaient été calculés de manière truquée, ce qui a fait perdre des sommes à l’Etat de Genève au niveau de la fiscalité automobile. Nous demandons au Conseil d’Etat de trouver un accord à l’amiable avec cette firme automobile afin de rembourser le préjudice subi et si cela n’aboutit pas d’intenter une action en justice.

 

Ana ROCH, présidente

Pascal SPUHLER, vice-président

Daniel SORMANNI, vice-président

Christian DECORVET, vice-président