SECURITE DES JEUNES

Meilleure offre de Noctambus pour Genève

Le MCG, à l’écoute des résidents Genevois, demande de bonifier l’offre des transports publics Noctambus.

Après la modification sur la nouvelle Loi sur la restauration et le divertissement (LRDBHD), le groupe MCG constate que l’offre de transports publics n’a pas suivi les effets de ce changement.

Depuis son entrée sur la scène politique, la sécurité constitue une des priorités du MCG. Dans le droit fil de ses textes parlementaires précédents en vue d’améliorer la sécurité à Genève dans divers domaines, c’est aujourd’hui celles de nos jeunes qui fait l’objet de notre attention. Nous voulons leur offrir un service public adapté qui leur évite de prendre le volant ou le guidon au bout de la nuit. C’est le sens de la motion déposée par notre groupe sous la plume du député Florian Gander qui demande d’étendre l’offre des Noctambus.

Fidèle à son credo politique le MCG demeure attentif aux besoins de toutes les couches de la population genevoise et interviendra chaque fois que cela sera nécessaire dans l’intérêt de celle-ci.

Ana ROCH, présidente du MCG

François BAERTSCHI, secrétaire général du MCG

 

Proposition de motion – Premier signataire: Florian Gander

Noctambus jusqu’au bout du jeudi.

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève
considérant :

  • Que depuis janvier 2016 les bars peuvent ouvrir jusqu’à 2h le vendredi matin.
  • Qu’il s’en suit que les horaires des Noctambus ne sont plus en adéquation avec les besoins des principaux utilisateurs, les jeunes.

 

Invite le Conseil d’Etat

 

  • À bonifier l’offre Noctambus de sorte qu’elle corresponde au besoin des usagers auxquels elle est prioritairement destinée en l’étendant aux nuits du jeudi et vendredi en se calquant sur les mêmes horaires appliqués lors des week-ends.

 

  • A se concerter rapidement avec les transports publics Genevois afin d’améliorer la visibilité de ces offres spécifiques des TPG, notamment sur le site internet ainsi que sur les applications d’Unireso TPG.

 

EXPOSÉ DES MOTIFS

 

 

Mesdames et Messieurs les députés,

Suite à la réforme législative libéralisant les heures d’ouverture des établissements de nuit, la vie nocturne Genevoise a évolué de manière considérable. Grâce aux Noctambus l’alternative à l’utilisation de la voiture ou autres moyens de transports individuels lors de ces soirées permettent à nos jeunes de se déplacer en toute sécurité.

Fort de ce constat, il se justifie pleinement que le service de Noctambus s’adapte à ces nouveaux horaires.

Ce besoin est devenu patent avec l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur la restauration et le divertissement (LRDBHD), qui permet aux bars d’ouvrir jusqu’à 02h00 le vendredi matin.

Il est de notre devoir d’assurer à nos jeunes des conditions optimales de sécurité au moment de la sortie des établissements publics. C’est pourquoi l’adaptation de l’offre des services de transports publics à la vie nocturne qui découle de cette réforme législative acceptée par la majorité de notre Grand Conseil.

A titre de comparaison, la ville de Lausanne avec ces bus Pyjama qui partent du Flon desservent 40 communes avec deux départs entre 2 et 4h du matin.

Idem pour le canton de Fribourg, il y a 5 lignes qui roulent jusqu’à 2h30 du matin

Ces exemples de dessertes à bien plus grande échelle, sont des modèles qui doivent être repris sur notre réseau bien plus petit.

Il serait incohérent de libéraliser les heures d’ouverture sans, parallèlement accroitre l’offre de transports publics pour permettre à notre jeunesse de profiter pleinement et en toute sécurité de cette libéralisation.

Pour toutes ces raisons   le groupe MCG vous invite à soutenir cette motion.