VOTATIONS DU 21 MAI 2017

Le MCG dit quatre fois NON !

NON à une loi fédérale sur l’énergie qui privilégie les taxes et la contrainte. NON à la hausse des tarifs TPG. NON à l’agrandissement déraisonnable de la Maison des associations. NON à la destruction de la pataugeoire d’Onex.

Le MCG s’est réuni le 25 mars pour prendre position sur les votations du 21 mai prochain. L’Assemblée des délégués a pris les décisions suivantes.

NON à la loi fédérale sur l’énergie, basée sur les taxes et la contrainte

Le MCG s’oppose à une loi irréaliste fondée sur les contraintes et les taxes. Ce sont les consommateurs, en particulier les familles, les indépendants et les petites entreprises qui se retrouveront pénalisés par cette nouvelle loi sur l’énergie.

En plus des dépenses excessives sur l’assurance-maladie, le loyer et les impôts, le pouvoir d’achat sera réduit de manière importante par l’augmentation du coût de l’énergie. Cette loi provoquera une hausse du coût direct mais également des coûts indirects par le renchérissement des marchandises et des services.

Le MCG est favorable à un développement des énergies alternatives et des économies d’énergie au travers d’incitations mais pas à un développement infernal des contraintes et des taxes excessives.

NON à la hausse des tarifs TPG

Le peuple a déjà voté deux fois en faveur de l’initiative de l’AVIVO soutenue par le MCG, qui a obtenu une baisse des tarifs des transports publics. Une majorité du Grand Conseil a estimé qu’il fallait augmenter ces prix, malgré le double verdict populaire, ce qui n’est pas correct, d’autant plus que les TPG peuvent fonctionner correctement avec les budgets actuels. De nombreux usagers des TPG, en particulier les jeunes, n’ont pas les moyens de supporter de pareilles hausses. Il est faux de vouloir les punir économiquement.

NON à l’agrandissement de la Maison des associations

La Maison des associations bénéficie déjà de conditions très avantageuses avec la mise à disposition de très grands bâtiments situés dans les locaux de l’ancienne imprimerie de « La Suisse ». L’initiative que nous conseillons de refuser, demande un agrandissement de cette Maison qui sera très coûteux pour les contribuables.

NON à la destruction de la pataugeoire d’Onex !

Le MCG et d’autres partis onésiens ont lancé un référendum contre la destruction de la pataugeoire d’Onex, très appréciée des familles de la commune. La récolte de signatures a rencontré un véritable succès et nous avons constaté un attachement des habitants à cette pataugeoire située au centre de la cité.

Cette pataugeoire offre une activité gratuite ouverte à toutes les familles, qui crée une véritable mixité sociale. Il n’est pas acceptable de priver les Onésiens de cet aménagement qui est tant apprécié. Nous recommandons bien évidemment aux électeurs onésiens de voter NON.

Ana ROCH, présidente du MCG

François BAERTSCHI, secrétaire général du MCG