COMMUNE DE CAROUGE

Succès du référendum sur le théâtre

Le nombre de signatures nécessaire a été atteint. La parole revient aux habitants de la commune malgré l’hostilité de tous les partis à l’exception du MCG. C’est une victoire de la démocratie.

 

Les électeurs carougeois voteront donc sur la destruction-reconstruction du théâtre de Carouge. En effet, le nombre de signatures nécessaires, soit 1474, a été atteint ; 1503 paraphes ont été validés. Alors que pas moins de 1722 signatures ont été déposées. Le Conseil d’Etat vient de constater officiellement, ce mercredi 31 mai, la validité du référendum mais la date du scrutin n’a pas encore été annoncée.

Malgré une campagne scandaleuse demandant de ne pas signer le référendum, ce qui est contraire à l’esprit démocratique, les Carougeoises et les Carougeois avec le MCG ont gagné contre tous les autres partis politiques et les autorités locales mobilisées contre ce référendum. Les intimidations et le harcèlement de rue, menés par certains partis carougeois, n’ont pas empêché cette réussite.

Le MCG se réjouit du fait que le débat pourra enfin avoir lieu, les électeurs de la commune ayant ainsi le droit de se prononcer sur ce projet mégalomane de 54 millions de francs, qui vise à détruire un théâtre à l’italienne intéressant d’un point de vue patrimonial, construit il y a à peine 40 ans.

Ana ROCH, présidente du MCG      

Sandro PISTIS, responsable de la section MCG de Carouge

François BAERTSCHI, secrétaire général du MCG