INNOVATION ET SECURITE

Le postulat de Roger Golay accepté

Après l’avis favorable du Conseil fédéral, le Conseil national vient d’accepter ce vendredi 16 juin le postulat du représentant à Berne du MCG Roger Golay intitulé « Innovation et sécurité. Une alliance d’intérêts cruciale pour la prospérité et l’autonomie de la Suisse » (17.3243).

Actuellement, il manque une politique transversale pour soutenir l’innovation en Suisse. Ce rapport devra faire une étude des incitations et des possibilités d’exploiter dans notre pays les technologies qui sont « identifiées comme cruciales pour sa prospérité comme pour sa sécurité ». Le postulat demande au Conseil fédéral « de soumettre un rapport interdépartemental sur sa stratégie d’encouragement au renforcement d’entreprises suisses de pointe qui, en raison de la nature spécifique de leur technologie ou de leur activité, sont essentielles pour le développement économique futur et pour la sécurité nationale ». La Suisse sait innover il faut maintenant qu’elle puisse développer cette faculté dans notre pays, notamment pour notre développement économique, et surtout retenir notre « matière grise » qui quitte notre pays pour se développer dans d’autres régions du globe, notamment à la Silicon Valley, où les conditions sont plus attrayantes. Roger Golay a déposé au Conseil national d’autres textes sur la technologie et l’innovation, particulièrement dans le domaine de la sécurité. Deux ont déjà été acceptés et un troisième est examiné actuellement, parmi de nombreuses autres interventions. Ana ROCH, présidente du MCG François BAERTSCHI, secrétaire général du MCG