Valeur locative: impôt gelé grâce au MCG

IMPÔT SUR LA VALEUR LOCATIVE

L’indexation est stoppée nette grâce à l’intervention du MCG

La motion du MCG demandant un moratoire pour cette hausse d’impôts a été acceptée ce jeudi soir 25 janvier 2018 par le Grand Conseil. Ainsi, les propriétaires qui occupent leur logement n’auront pas à subir une augmentation de 7,9% sur la « valeur locative » et ne seront donc pas pénalisés par une hausse injustifiée de cet impôt.

Le MCG a été choqué par l’augmentation soudaine, annoncée début janvier 2018, de cet impôt qui frappe uniquement les propriétaires occupant leur logement. Cette mesure, voulue par le Département des finances, est contraire à la Constitution qui défend l’accession à la propriété individuelle.

La motion MCG, intitulée « Coup de massue sur la « valeur locative » : un moratoire pour les petits contribuables » a été déposée au Grand Conseil ce lundi et votée en urgence lors de la séance du 25 janvier.

Ainsi les propriétaires de la classe moyenne ne seront pas pénalisés injustement avec cette augmentation. Le MCG défend concrètement les intérêts des Genevois et nous nous opposons à toutes les augmentations d’impôts camouflées. En effet, ce n’est pas en assommant les uns ou les autres que l’on obtiendra une situation équilibrée.

Ana ROCH, présidente du MCG

François BAERTSCHI, député MCG

Sandro PISTIS, chef du groupe MCG au Grand Conseil

Francois Baertschi