Meyrin: référendum contre la confiscation fiscale

COMMUNE DE MEYRIN

Référendum lancé contre la confiscation fiscale

Le MCG s’oppose au budget 2018 de la commune de Meyrin qui multiplie les dépenses inutiles. Nous lançons, avec le PLR et l’UDC, un référendum intitulé « Halte à la confiscation fiscale à Meyrin ». Nous demandons une baisse des impôts communaux (centimes additionnels) plutôt qu’un gaspillage inacceptable de l’argent public.

Alors que le centime additionnel a été augmenté de manière excessive et inutile au taux de 44, le bon sens voudrait que le Conseil administratif arrête d’enfler la bureaucratie municipale de manière inutile et baisse ce barème fiscal. Ce n’est, hélas, pas le cas.

Le MCG approuve les dépenses justifiées pour les prestations, comme la création de la nouvelle crèche, mais s’oppose à l’accroissement déraisonnable d’autres dépenses qui n’apportent rien aux Meyrinoises et aux Meyrinois, tout en augmentant de manière déraisonnable un budget déjà considérable de plus de 110 millions.

En ces temps difficiles, la politique menée par la majorité du Conseil municipal (PS, Verts et PDC) et par le Conseil administratif n’est plus acceptable. Nous encourageons toutes les électrices et tous les électeurs de la commune à le signer.

Le  MCG demande une baisse de l’impôt communal (centime additionnel) afin de ne pas financer un gaspillage inutile réalisé au détriment des habitants de Meyrin.

Françoise SAPIN, conseillère municipale MCG, commissaire aux finances

Stand à Meyrin

STAND A MEYRIN

Samedi 28 janvier 2017 de 9h à 13h

Place des Cinq-Continents

(devant le centre commercial)

Vous êtes tous conviés à venir nous donner un coup de main pour la récolte de signatures des référendums contre la destruction de Meyrin-Cointrin. Merci d’avance de votre soutien.

 

Jean-François Girardet

Référendums à Meyrin

MEYRIN-COINTRIN

Le MCG soutient les référendums

Deux référendums communaux ont été lancés contre le déclassement de terrains dans les quartiers de Cointrin-Est et Cointrin-Ouest, décidés par le Conseil municipal de Meyrin.

Jusqu’ici, la commune de Meyrin a déjà permis la construction de nombreux logements sur son territoire qui est largement densifié. Il faut maintenant changer certaines méthodes d’urbanisation. Des habitants de Meyrin, soutenus par le MCG, demandent que ces déclassements de terrains soient bloqués et c’est la raison pour laquelle deux référendums ont été lancés, avec le premier consacré à Cointrin-Est et le second à Cointrin-Ouest.

Nous nous opposons au bétonnage sans raison, au saccage de bois, jardins et espaces verdoyants. Ces projets, mal conçus, vont créer de nombreuses nuisances en raison d’immeubles qui feront caisse de résonnance pour le bruit des avions. De grandes barres d’immeubles amplifieront le volume sonore dû à ces façades de béton.

Les référendaires s’opposent à ces projets mal situés et réclament une urbanisation plus raisonnable dans le quartier de Cointrin-Meyrin. (Des stands pour ces référendums se tiendront à la place des Cinq-Continents, devant le centre commercial de Meyrin, les samedi 21, 28 janvier et 4, 11 février de 9h à 13h)

Ana ROCH, présidente du MCG

Jean-François GIRARDET, responsable de la section MCG Meyrin

Myriam Girardet élue présidente du Conseil municipal de Meyrin

CONSEIL MUNICIPAL DE MEYRIN

Myriam Girardet élue Présidente

Le Conseil municipal de Meyrin, le 17 mai 2016, a élu à l’unanimité Myriam Girardet, membre du groupe MCG, à la fonction de Présidente du Conseil municipal de Meyrin pour l’année 2016/2017.

Passionnée d’équitation et de patinage, Myriam Girardet nous amène par ses vingt années d’activité au Conseil municipal (dont deux présidences soit en 2004 et 2012) une grande expérience politique.

Par son parcours remarquable, fait de compétence, de diplomatie et de sens du dialogue, elle nous a prouvé qu’elle sait être ferme, telle une main de fer dans un gant de velours pour apaiser les tensions parfois âpres et électriques dans l’hémicycle.

C’est, pour nous, une reconnaissance de nos actions et la concrétisation d’une équipe meyrinoise qui œuvre pour le bien des citoyens.

Le groupe MCG Meyrin, deuxième parti et devenu incontournable dans cette commune, compte six élus au Conseil municipal, sous la direction de Roger Frauchiger, nouvellement élu à la fonction de chef de groupe. Le MCG Meyrin a réussi à s’imposer en à peine cinq ans.

Nous souhaitons à Myriam Girardet, une excellente année de présidence et la félicitons de manière unanime pour son mandat à venir.

Pascal SEEGER, vice-président du MCG et président de la section Meyrin

Roger FRAUCHIGER, chef du groupe MCG au Conseil municipal de Meyrin

Candidats MCG au Conseil municipal et au Conseil administratif à Meyrin

Candidats au Conseil admiinistratif:

Jean-François Girardet et Françoise Sapin

Candidats au Conseil municipal:

1 GIRARDET Jean François
2 SAPIN Françoise
3 LUSTENBERGER Cédric
4 GIRARDET Myriam
5 GAETANINO Marco

6 INACIO Marlène
7 FRAUCHIGER Roger
8  WULLSCHLEGER Corinne
9 INFANTE Marco
10 DUPONT Marie-Laure
11 VAZQUEZ LOPEZ Luis-Angel
12 POLLIEN Raphaëlle
13 PACHOUD Stéphane
14 SAUTHIER Cédric

Le MCG se bat pour les résidents dans les communes

–      A Meyrin, la résolution du MCG est acceptée.

–      A Vernier, notre résolution est balayée par la gauche et n’a pas été soutenue par le PLR et l’UDC.

–      A Carouge, la résolution MCG est balayée par la gauche.

 

Le MCG agit dans les communes pour que les résidents de la commune soient choisis en priorité. En effet, il est important que les chômeurs et les jeunes obtiennent des emplois, alors que la concurrence frontalière se développe dangereusement.

 

Victoire à Meyrin


A Meyrin, le 6 mars 2012, la résolution du MCG « demandant d’accorder la priorité, à compétences égales, aux résidents meyrinois (jeunes, chômeurs, etc.) pour l’emploi dans les services de l’administration municipale » a été acceptée par une large majorité du Conseil municipal.

 

Néanmoins, 4 socialistes se sont opposés à ce texte très modéré , on compte 6 abstentions chez les socialistes et les Verts, alors que les PLR, PDC et UDC ont soutenu la résolution. On a été surpris d’assister à l’opposition de socialistes-syndicalistes, qui ne sont pas intéressés à soutenir les chômeurs, les jeunes et les travailleurs de leur commune. Quant à la maire socialiste, Mme Boget, elle s’est illustrée en parlant d’ « odeur nauséabonde ». Les chômeurs et les jeunes de Meyrin ne sont sans doute pas à son goût.

 

Vernier : seul le MCG défend les résidents !

 

Au Conseil municipal de Vernier, le 6 mars, le MCG a également déposé une résolution, qui demandait que l’on prête une attention particulière à l’engagement des résidents verniolans par la Commune.

 

Nous avons insisté sur l’importance d’engager en priorité des jeunes et des chômeurs, ce qui avait notamment été fait à l’époque où le MCG siégeait à la Mairie.

 

Bien que très modérée, notre résolution a été refusée par les socialistes et les Verts mais également par le PLR et l’UDC, qui se sont abstenus. Nous sommes déçus que ces partis ne veuillent pas défendre les habitants de Vernier, les chômeurs et les jeunes. Ils préfèrent que l’on engage des travailleurs frontaliers et que l’on laisse dans le désarroi les habitants de Vernier.

 

Carouge : la gauche se moque des chômeurs et des jeunes !


Au Conseil municipal de Carouge, le 28 février, le MCG a déposé cette résolution : « Emploi : priorité absolue aux résidents carougeois dans les services de l’administration municipale ainsi que dans les fondations de droit communal ». Nous demandions un effort d’insertion dans le monde du travail – ou de réinsertion – pour les jeunes et les demandeurs d’emploi, en leur accordant la priorité dans les emplois de la commune, plutôt que d’engager des frontaliers.  Nous proposions également que les postes sensibles – chefs de service ou ressources humaines – ne soient pas attribués à des frontaliers.

 

Si le PLR, le PDC et l’UDC ont accepté l’examen en commission de la résolution MCG, la gauche a refusé d’entrer en matière. L’emploi des jeunes, les chômeurs et le sort des travailleurs de Carouge ne les intéressent sans doute pas.

 

Si le MCG se réjouit de certains progrès dans les communes, avec notamment la victoire de Meyrin, il reste encore beaucoup de travail.

 

Le MCG est décidé à se battre pour l’emploi et pour les jeunes !

 

Jean-François Girardet

Conseiller municipal MCG de Meyrin

 

Sandro Pistis

Conseiller municipal MCG de Carouge

 

Thierry Cerutti

Conseiller municipal MCG de Vernier

Souvenir

Avec Jean-François Girardet, le 11 octobre 2009 et pour la première fois de son histoire, Meyrin est représentée par un député MCG au Grand Conseil de la République et Canton de Genève.

Les excellents résultats obtenus en mars 2011 par les candidats MCG au CM ont incité l’équipe MCG à présenter Jean-François aux suffrages des électeurs pour briguer un poste de Conseiller administratif. Ce premier essai a échoué sur le poteau pour une poignée de voix derrière le CA PDC sortant Jean-Marc Devaud.

J-F Girardet avait conclu une alliance avec Madame Sasà Hayes (UDC) qui remplaçait en dernière minute notre ami Didier Schweizer malheureusement atteint dans sa santé.

Nous avions des projets, des espoirs, mais nous ne maîtrisions pas grand’chose en définitive. Aujourd’hui, avec la disparition de Didier, nous ressentons une grande tristesse et beaucoup de compassion pour Adriana son épouse, pour son fils Kevin et pour ses parents à qui nous adressons nos sincères condoléances.