Vernier: le MCG seul à défendre la sécurité

SEANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE VERNIER

Le MCG seul à défendre la sécurité

Face aux caillassages de véhicules de police, aux feux de caves et autres dépradations, le MCG a demandé la tenue d’une séance extraordinaire du Conseil municipal le 28 mars. Malheureusement, les conseillers municipaux du Mouvement Citoyens Genevois n’ont pas été suivis quand ils ont demandé que les autorités verniolanes prennent des mesures contre ces dangereuses incivilités, qui pourrissent la vie des habitants de la commune.

Le 28 mars 2017, s’est tenue la séance extraordinaire du Conseil municipal de Vernier, afin d’apporter des réponses à la dégradation qui a été constatée dans plusieurs quartiers notamment au Lignon et aux Libellules.

Une situation inquiétante

Rappelons que certains journaux se sont fait l’écho de faits graves commis par des mineurs qui ont lancé, à plusieurs reprises, des pierres contre des véhicules de secours (police/pompiers) au Lignon, ou des feux de cave au Lignon, des incendies de poubelles et containers aux Libellules.

Des propositions

Le MCG propose diverses mesures dans sa délibération (« Incivilités à Vernier », DM 211 – 17.03), cosignée par François Ambrosio, André Sotomayor, Stéphane Valente, Daniel Noël, Rui Oliveira. En particulier, nous estimons qu’une information de la population doit s’imposer clairement, ainsi qu’une réelle sensibilisation des jeunes aux conséquences de leurs actes qui peuvent aller très loin, mais il convient également de faire la promotion d’une véritable politique de sécurité.

Echec du Conseil administratif

Le Conseil administratif (PS-Verts-PLR) s’est placé dans une position de déni face à l’insécurité et aux incivilités. Contrairement à ce qu’il a prétendu de manière inexacte lors de la séance extraordinaire du Conseil municipal, la situation se dégrade gravement dans la commune de Vernier au niveau des incivilités et de l’insécurité. Le recours systématique aux correspondants de nuit a démontré son inefficacité.

Le MCG continuera à se battre pour les habitants

Nous avons constaté que les autres partis siégeant au Conseil municipal de Vernier nient également cette réalité inquiétante que subissent les habitants de notre commune.

Le MCG continuera à se battre pour les citoyens de Vernier et pour assurer une sécurité qui est mise en péril par la politique menée par les actuelles autorités communales.

Ana ROCH, présidente du MCG

Claude ANGELOZ, chef du groupe MCG au Conseil municipal de Vernier

François BAERTSCHI, secrétaire général du MCG

Vernier: séance spéciale pour traiter des incivilités

VERNIER

Une séance spéciale pour traiter des incivilités

Le Conseil municipal de Vernier se réunit le 28 mars à 19 heures à la Mairie afin d’examiner un projet de délibération proposé par le MCG. La population est invitée à y participer.

Le MCG s’inquiète de la dégradation de la situation dans le quartier du Lignon en particulier. Ainsi, des cailloux ont été jetés par des mineurs sur des voitures de police et d’autres événements graves se sont multipliés au fil des mois.

Nous sommes inquiets du développement de l’insécurité dans la commune et demandons un changement de la politique menée jusqu’ici. En effet, le Conseil administratif de gauche se retrouve face à un constat d’échec.

Le MCG demande que la population soit mieux informée et protégée face à ces problèmes qui sont importants pour notre vie en société.

Ana ROCH, présidente du MCG

François BAERTSCHI, secrétaire général du MCG

 

 

COMMUNE DE VERNIER

PROJET DE DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL

au sens de l’article 38 du règlement du Conseil municipal de Vernier

 

 

INCIVILITES A VERNIER

Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

  • Nous sommes tous concernés par les problèmes d’incivilités sur le territoire de la Commune de Vernier. Afin de préserver une qualité de vie optimale pour toutes et tous, selon le précepte du vivre ensemble, nous nous devons d’agir et surtout ne pas minimiser ces problèmes.
  • Récemment, des articles parus dans les journaux, relataient des faits divers tels que :
  • des mineurs caillassent les véhicules de secours police/pompier à plusieurs reprises au Lignon.
  • des caves en feu au Lignon
  • des incendies de poubelles/containers au Libellules
  • des déprédations, incivilités dans nos quartiers, etc…
  • En conséquence, Nous devons constater que les dispositifs mis en place par le Service de la cohésion sociale n’ont pas fonctionné et que la politique menée par la majorité de gauche, notamment dans le domaine de la sécurité, est en échec.
  • Au lieu d’augmenter les charges financières de l’administration par l’engagement de nouveaux correspondants de nuit ou par l’augmentation du budget dédié à la Fase, le groupe MCG propose d’éveiller l’esprit civique qui sommeille au plus profond de chaque citoyennes et citoyens de notre commune, en en mettant en œuvre une solution simple et rapide à mettre en place, sans coûts dispendieux pour la collectivité. Cette démarche irait au-delà du sentiment d’insécurité perçu par certains.
  • En effet, les faits divers qui se déroulent dans notre cité du Lignon et dans d’autres parties de la Commune, font les choux gras de notre presse local provoquant ainsi des effets collatéraux, notamment auprès des assurances et a fortiori des assurés, donc nos résidants.
  • On apprend par exemple que des habitants se sont vus refuser l’assurance leurs véhicules, par le simple motif qu’ils habitent au Lignon. Dès lors, certaines de ces personnes se retrouvent en difficulté car, ayant des horaires de nuit, elles n’ont plus de moyen de transport pour se rendre au travail.
  • D’autres se sont vus refuser le remboursement de préjudices par leur assurance ménage, voir même subir des augmentations de prime en raison des risques élevés de sinistres au Lignon.
  • Et tout ceci à cause d’incivilités répétées.
  • Le pragmatisme nous amène à vous proposer l’envoi d’un courrier à toute la population afin de rappeler les devoirs et obligations de tous, vis-à-vis de la collectivité et les conséquences que peut engendrer des faits d’incivilités.
  • Le courrier se devra être porteur d’un message compréhensible par toutes et tous, en ciblant ledit message en fonction de l’âge du destinataire car un adolescent n’aura pas la même lecture d’un courrier adressé à un adulte ou à ses parents.
  • Rappeler également les conséquences lorsqu’un un véhicule de pompiers appeler pour un incendie et qui n’arrive pas, car immobilisé à cause d’actes de malveillance, ou celui de la Police intervenant sur un viol ou une agression et qui arrive trop tard. De nombreux autres exemples peuvent être donnés.
  • Un partenariat avec le DIP doit être également envisagé, afin d’étendre notre démarche sur l’entier du territoire genevois.
  • Cette démarche devrait être répétée chaque année afin de développer le sens du respect et du vivre mieux ensemble. Cela changerait la vie de tous.

 

Par ces motifs, le Conseil municipal de Vernier décide de :

  • Rédiger des courriers à l’attention de la population afin de sensibiliser cette dernière aux graves conséquences que peuvent générer les incivilités de certains,
  • sensibiliser, les jeunes aux problèmes qu’ils peuvent créer à leurs parents, notamment sur le plan pécuniaire (plus de charge, impôts, amendes, etc…), voire même sur le plan judiciaire
  • demander, au Conseil administratif de prendre contact avec le DIP, pour promouvoir notre action
  • ramener, le dialogue, le respect entre les régies et les habitants
  • promouvoir, auprès des citoyens, les acteurs de la sécurité de notre ville, comme l’a fait Versoix.
  • inviter, les partenaires de la commission de sécurité, pour faire un point de la situation.

AMBROSIO François, ANGELOZ Claude, CHAPPAZ Marc, JEANNERET Laurent, NOEL Daniel, OLIVEIRA Rui,

RENAUD Michel, REY Charles, SOTOMAYOR André, VALENTE Stéphane.

Vernier, le  13 mars 2017

Lignon: le fiasco du Conseil administratif

INSECURITE ET INCIVILITE AU LIGNON

Inefficacité des mesures prises par le Conseil administratif

La vie des habitants du Lignon est gravement détériorée par des bruits durant la nuit et autres nuisances. Quant aux mesures de sécurité prises par la Ville de Vernier comme les correspondants de nuit, elles démontrent leur inefficacité.

 

Pour empêcher les attroupements de nuit, bruits et autres nuisances, la société Cogérim a installé des pics au bas d’un immeuble du Lignon. Le conseiller administratif socialiste Thierry Apothéloz, dont la politique en la matière ressemble à un fiasco, a réagi de manière abusive en déclarant à la presse qu’il est « scandalisé » par la politique menée par certains propriétaires du Lignon. Ceux-ci répondent simplement à l’exaspération des locataires subissant des nuisances insupportables et au laxisme de la Mairie. Le conseiller administratif se moque ainsi des problèmes des habitants, qu’il continue à ne pas prendre au sérieux.

Si l’installation de ces pics n’est sans doute pas la solution, elle révèle surtout les insuffisances de la politique menée par la commune de Vernier en matière de lutte pour la sécurité et contre les incivilités. Ainsi, le dispositif dit des « correspondants de nuit » a démontré son insuffisance pour éviter ces dérives, malgré le coût très élevé d’une telle opération.

Il est inutile de nier qu’il y a un véritable problème au Lignon, où la Communauté des propriétaires a dû augmenter le mandat alloué à une société privée de sécurité. Rappelons que le MCG a plusieurs fois proposé d’augmenter le nombre de policiers municipaux ou de créer des postes d’assistants de police municipale, afin de résoudre cette problématique et de créer de l’emploi pour nos jeunes. Cela a toujours été refusé par cette majorité arrogante.

Actuellement, le Conseil administratif de Vernier et la majorité du Conseil municipal sont dans le déni et refusent de voir ce problème.

 

Ana ROCH, présidente du MCG

Thierry CERUTTI, maire de Vernier 2009-2010

François AMBROSIO, conseiller municipal MCG

Le MCG soutient Thierry Cerutti

CONDAMNATION POUR UNE OPINION POLITIQUE

Le MCG soutient Thierry Cerutti

Le MCG a pris connaissance de la décision du Tribunal de police, rendue le jeudi 20 mai. Un juge du parti des Verts a condamné le député MCG et ancien maire de Vernier Thierry Cerutti, pour l’expression d’une opinion politique sur un blog.

Le Mouvement Citoyens Genevois exprime la plus grande inquiétude quant à l’objectivité et l’impartialité de la justice dans cette affaire.

En effet, dans un premier temps, le Procureur général a rendu une ordonnance de condamnation de manière expéditive sans avoir entendu lui-même Thierry Cerutti ou avoir permis à son avocat d’avoir accès au dossier. Quant au juge du Tribunal de police, qui est désigné à cette fonction afin de représenter le parti des Verts en vertu de l’obligation d’appartenir à un parti, il n’a pas pris en compte des éléments fondamentaux du dossier.

 

Une plainte qui aurait dû être classée

La plainte du parti socialiste de Vernier aurait d’ailleurs dû être classée parce que, selon ses statuts, il n’est valablement engagé juridiquement que par la signature du président et du trésorier ou du secrétaire. Or, ni le trésorier ni la secrétaire ont signé la plainte pénale.

Dans le fond, le blog de Thierry Cerutti, publié sur le site internet de la Tribune de Genève était passé inaperçu, avant que ne paraisse un communiqué du parti socialiste repris par des médias grands publics. C’est ce dernier parti qui a donc fait connaître largement le contenu de ce blog et qui vient, ensuite, s’en plaindre, en ignorant – selon la formule consacrée – que les politiques doivent avoir le cuir solide.

Ajoutons que le blog de Thierry Cerutti était beaucoup plus modéré que les abominables injures lancées régulièrement à l’encontre du MCG, dont les auteurs ne subissent jamais la moindre condamnation. Nous sommes désolés de constater qu’il existe une inégalité de traitement, que n’importe quelle personne objective pourra observer.

 

Une loi contre les juges partisans

Nous constatons par ailleurs que l’obligation actuelle, pour les juges genevois, d’être membres d’un parti politique est totalement malsaine et contraire à une justice impartiale. Elle place les magistrats dans des situations inconfortables qui ne devraient plus subsister. De plus, l’existence d’une commission occulte, qui répartit le gâteau des postes à repourvoir entre les divers partis politiques dans la plus grande opacité, est également inacceptable.

Pour y mettre fin, un projet de loi sera prochainement déposé par le MCG afin que les juges genevois ne puissent plus être membres d’un parti politique. Il leur suffira de suspendre leur éventuelle affiliation durant leur mandat de juge.

Le MCG estime que nous nous trouvons actuellement face à un dysfonctionnement d’importance et il convient d’y remédier au plus vite.

Ana ROCH, présidente du MCG

François BAERTSCHI, secrétaire général du MCG

Dictature à Vernier: texte du MCG censuré !

Le journal municipal de Vernier laisse aux partis politiques de la commune une page de libre opinion. Ainsi, le MCG a préparé cette semaine un texte évoquant « un jour noir pour la démocratie à Vernier ».

Ce texte politique, qui ne comporte aucune attaque personnelle mais émet une opinion sur l’élection municipale du 19 avril, a été censuré par le Conseil administratif de la Commune de Vernier.

Ainsi, l’opposition municipale représentée par le MCG est censurée par la dictature des partis PS-PLR-Verts, qui s’opposent à l’expression d’une opinion politique. Cet acte est tout à fait inacceptable et contraire à tous les principes démocratiques. La dictature PS-PLR-Verts, partis totalitaires du passé, est en marche.

Protestez dans les communes où il y a un second tour en votant contre cette alliance et contre cette arrogance incroyable qui menace nos libertés ! Votez pour les partis de l’avenir !

Thierry CERUTTI, ancien Maire MCG de Vernier

François BAERTSCHI, Secrétaire général du MCG

http://thierrycerutti.blog.tdg.ch/archive/2015/04/20/a-vernier-le-19-avril-2015-un-jour-noir-pour-la-democratie-266528.html

Victoire: la route de Vernier enfin ouverte

FIN DE L’ASPHYXIE GRÂCE AUX HABITANTS

Le MCG et des habitants de la commune sont intervenus en lançant des pétitions et une initiative municipale contre cette fermeture. Nous sommes enfin entendus.

Le MCG se réjouit de la réouverture de la route de Vernier, alors que l’entrée du village a été asphyxiée depuis décembre 2010, à cause de la politique irresponsable du Conseil administratif PS-Verts-PLR. C’est pour les habitantes et les habitants de la commune une grande victoire.

En 2013, le MCG et des personnalités hors partis, notamment Sébastien Ruffieux, avaient lancé une initiative municipale « Contre le blocage de la circulation route de Vernier à l’entrée du Village, pour la qualité de la vie ».

Plus de 3200 électeurs de la commune l’avaient signée mais le Conseil administratif actuel ainsi que l’union PS-Verts-PLR ont fait couler l’initiative, qui était tout à fait valide. Un procédé anti-démocratique qui leur est propre.

Dans un sursaut de bon sens, l’actuel Conseil d’Etat a décidé de rouvrir la route de Vernier aux usagers de la commune, prévue le 25 février, avec interdiction du trafic de transit.

Nous remercions particulièrement les habitantes et les habitants qui nous ont soutenus en accordant leurs signatures. Grâce à eux nous pouvons faire avancer Vernier.

Thierry CERUTTI, Maire de Vernier 2009-2010, député

Ana ROCH, Cheffe de groupe MCG au Conseil municipal

Stéphane VALENTE, Président du Conseil municipal 2009-2010

JF MABUT La diva des blogs censure le MCG-VERNIER

Le blog de la section MCG-Vernier a comme objectif d’informer la population de la ville de Vernier des actions menées au cœur et au sein de la commune par notre groupe parlementaire et ainsi garder contact avec la population en communicant et publions nos actions, nos coups de gueule, nos dénonciations (les amendes d’ordres annulées par le socialiste Apotheloz étrangement ni la justice ni la surveillance des communes n’ont réagit, mais il est vrai qu’il ne s’agit pas d’un élu MCG ou de Rémy Pagani…..).

Les Verniolans apprécient ce mode de faire, car ils sont ainsi en permanence au courant de nos revendications et de nos propositions, permettent ainsi à toutes et tous d’avoir un lien étroit avec notre groupe politique populaire et ses élus MCG,  proche des citoyens de notre belle ville.

Depuis un certain temps, nous constatons que JF Mabut, le shérif des blogs de la TDG,  profondément, anti-MCG, car extrêmement frustré d’être passé journaliste à justicier de pacotille, censure systématiquement le blog de notre section MCG – VERNIER en utilisant une interprétation bien à lui et très personnel de ce que devrais être ou pas un blog.

Vive la liberté de presse ardemment défendu par ce dernier, lorsqu’il s’agit de justifier l’injustifiable , en lien avec nos adversaires déversant leurs fientes contre nous, il jubile, je devine.

Étrangement, tous les autres groupes politiques sont publiés, chercher l’erreur ?

Que JF Mabut n’aime pas le MCG dans son cadre privé, c’est son droit, qu’il le fasse sur le terrain professionnel, c’est tout bonnement inadmissible, anti- professionnel, non éthique et encore moins déontologique.

Malheureusement JFM a défaut d’autre chose a été nommé responsable du site des blogs du dit journal et tel un roitelet d’opérette semble pouvoir faire la pluie et le beau temps dans la rubrique des blogs.

Nous le dénonçons !