test21-nov-logo-fb-mcg-carouge-290×300

CONSEIL MUNICIPAL DE CAROUGE

Le MCG a refusé le budget 2017

Le MCG n’a pas accepté le budget communal, voté par la grande alliance PLR-PDC-PS-Verts, qui favorise les autres avant les nôtres. 30’000 francs sont enlevés à la TV Léman Bleu pour subventionner l’aide aux pays en voie de développement. L’effort pour les demandeurs d’emploi est très insuffisant.

 

Le Mouvement Citoyens Genevois a refusé le budget 2017 de la Ville de Carouge jeudi 22 novembre. En effet, nous ne pouvons pas accepter les choix politiques qui ne tiennent pas compte des intérêts de la population carougeoise.

 

Subvention retirée à Léman Bleu

Nous déplorons qu’environ 30’000 francs de subventions ont été retirés à la télévision locale Léman Bleu pour attribuer cette somme à l’aide aux pays en voie de développement, qui bénéficie déjà de montants excessifs. Léman Bleu, une société typiquement genevoise qui permet de valoriser le tissu local, proposait un programme à destination des commerçants carougeois qui en ont bien besoin ainsi que des interviews de personnalités carougeoises.

Par ailleurs, Carouge est l’une des communes où se trouve un nombre record de personnes à la recherche d’emploi. Aujourd’hui, il n’y a pas de politique suffisante pour inciter les nombreuses entreprises carougeoises à engager des résidents de la commune, ce que nous déplorons.

 

Trop de frontaliers engagés

La commune de Carouge continue à ne pas être exemplaire. Prenons le cas de la piscine où des travailleurs frontaliers continuent à être engagés, sous prétexte que nous n’aurions pas les personnes compétentes ici pour exercer la profession de gardien de piscine, alors que nous avons des jeunes sportifs qui seraient heureux d’exercer ce genre de profession et qui auraient toutes les compétences.

Beaucoup de personnes à Carouge vivent dans des conditions économiques difficiles et il n’est pas acceptable de les négliger au profit de programmes en faveur de l’extérieur. Nous estimons que les nôtres doivent passer avant les autres, au niveau du budget communal.

 

Changeons les priorités !

Le MCG n’a pas réussi à obtenir une réduction de l’aide au développement qui représente 1% du budget communal et d’aller à un montant tout à fait raisonnable de 0,85%. Rappelons que des sommes considérables sont déjà financées par la Confédération et Genève est, de loin, le plus généreux des cantons suisses.

Le MCG a également contesté les subventions inégales attribuées aux théâtres carougeois ainsi que le train de vie des Conseillers administratifs. Différents amendements, déposés par le groupe MCG, n’ont pas été acceptés.

Nous estimons que les priorités du budget 2017 vont dans la mauvaise direction.

 

Ana ROCH, présidente du MCG

Sandro PISTIS, conseiller municipal MCG à Carouge