mcg-logo

Selon les derniers chiffres de l’Office fédéral de la statistique, nous constatons que le nombre de frontaliers a légèrement baissé à Genève entre le deuxième et le troisième trimestre de 2014. En effet, entre ces deux périodes, le nombre de frontaliers est passé de 71’694 à 71’159, soit une diminution de plus de 500 frontaliers.

Cette baisse significative est due au travail acharné du MCG et de son conseiller d’Etat Mauro Poggia, qui a développé la préférence cantonale au sein de l’Etat, afin de favoriser nos demandeurs d’emploi. Nous pouvons relever que la mise en place par notre magistrat d’une directive appliquée dans le petit et le grand Etat oblige les recruteurs à annoncer les places vacantes en tout premier lieu à l’Office cantonal de l’emploi avant tout engagement.

Cette directive et en plus une restructuration de cet Office ne sont certainement pas étrangères à cette diminution. D’autant plus que le nombre de chômeurs à Genève vient de baisser de plus de 400, ce qui correspond quasiment à la réduction du nombre de frontaliers.

Nous pouvons donc nous réjouir de cette inversion de chiffres qui confirme l’excellent travail des élus MCG.

Ce sont des signes encourageants qui doivent nous inciter à persévérer dans notre action en faveur de l’emploi des résidents genevois.

Le MCG reste une valeur sûre pour les citoyens genevois.

Roger GOLAY, Président du MCG

François BAERTSCHI, Secrétaire général du MCG