carl-vogt-internet2

Le conseiller d’Etat Barthassat, incapable de régler le chaos routier, veut supprimer la circulation automobile au centre-ville.

Le nouveau conseiller d’Etat PDC Luc Barthassat mène une politique pire que celle de la Verte, Mme Michèle Künzler, qui s’était spécialisée dans la chasse aux automobilistes. Le magistrat Barthassat veut enlever les voitures du centre-ville et les empêcher de circuler, ce qui ne l’empêche pas de se rendre lui-même en vieille-ville avec son monumental véhicule 4X4.

La peuple a déjà voté

En se basant sur un sondage bidon, avec des questions orientées et mal posées, le PDC Luc Barthassat décide qu’il faut éliminer les voitures du centre. En ville de Genève, cette politique a été rejetée par les électeurs qui ont refusé de fermer les routes comme l’avait demandé la gauche. Ne tenant pas compte de cet avertissement démocratique, le magistrat veut limiter encore plus la liberté du mode de transport et mener une politique qui a démontré ses effets néfastes.

D’autre part, le pseudo-sondage n’a aucune valeur scientifique et donne largement la parole aux lobbys anti-voitures. Il est regrettable qu’un magistrat n’arrive pas à prendre des décisions de sa propre personne et utilise cet artifice. Devons-nous déjà regretter la modérée Mme Künzler ?

Roger GOLAY, président du MCG

Eric STAUFFER, président d’honneur du MCG

François BAERTSCHI, Secrétaire général du MCG