Une ancienne députée verte, Anita Frei, vient d’être nommée à la présidence des TPG par Michèle Künzler, conseillère d’Etat du même parti écologiste. Ainsi, Mme Künzler favorise la grande famille verte, qui monopolise les postes.

Après le chaos vert imposé au trafic automobile genevois par les écologiste, le chaos vert continue à s’étendre avec l’arrivée d’Anita Frei. On a déjà vu l’idéologie de ce parti démontrer comment on bloque Genève. L’incompétence à gérer la mobilité et la compétence à créer le chaos nous inspirent les pires inquiétudes.

Après le renvoi d’ascenseur « vert » pour M. Vibourel – que nous avons pu heureusement empêcher – voici un nouveau couac.

La situation s’annonce préoccupante pour les Genevois.

Roger GOLAY

Président du MCG

François BAERTSCHI

Secrétaire général du MCG