Le Mouvement Citoyens Genevois continue à suivre ses valeurs fondamentales : c’est-à-dire défendre les citoyens avec persévérance et courage.

Suite à divers articles parus dans la presse, relatant des divergences d’opinions entre le conseiller d’Etat MCG et les organes du Mouvement Citoyens Genevois, le Bureau directeur s’est réuni ce jour à 14 heures, afin de clarifier cette relation.

Il est rappelé que le Mouvement Citoyens Genevois prend ses décisions sur sa stratégie politique lors des assemblées de délégués. Notre fonctionnement est conforme à nos statuts.

Le Bureau directeur veille à l’information et à l’application des règles qui nous régissent.

Nous exigeons de nos membres qu’ils respectent les décisions prises démocratiquement. Quant aux personnes ayant des opinions minoritaires, nous leur demandons d’avoir un devoir de réserve et de ne pas dénigrer ou caricaturer la majorité.

Le magistrat élu sous l’étiquette MCG, garde son autonomie dans le cadre de ses fonctions gouvernementales. Néanmoins, il a un devoir de loyauté envers le MCG et nos alliés qui lui ont permis d’occuper ses fonctions.

Dans le cadre du scrutin du 9 février sur l’initiative contre l’immigration de masse, nous savions dès le départ que Mauro Poggia était opposé au principe des quotas. D’autre part, il sied de préciser que le Conseil d’Etat a pris unanimement position sur ce sujet et, exceptionnellement, a décidé de faire campagne contre cette initiative.

Le MCG a pris acte de cette décision collégiale et même si nous sommes opposés à ce procédé, celui-ci n’est pas inhabituel. Sur ce principe, notre magistrat a respecté la collégialité gouvernementale.

Toutefois, le sujet a donné lieu à des interventions d’un haut degré émotionnel, auprès de la population, du Conseil d’Etat et de certains milieux politico-économiques, d’une façon tout à fait irrationnelle. Dans ce contexte, le MCG n’a pas échappé, comme d’autres partis politiques cantonaux, à des prises de positions divergentes.

La campagne étant terminée, le Peuple ayant rendu sa décision, le Mouvement Citoyens Genevois entend respecter celle-ci. Par conséquent, le Bureau directeur de ce jour a décidé d’intervenir auprès de tous ses représentants afin de respecter le résultat des urnes et de ne pas les commenter de manière négative.

D’autant plus que l’Assemblée des délégués du MCG a décidé à l’unanimité de soutenir l’initiative « Contre l’immigration de masse ».

Les valeurs du MCG sont très claires et figurent clairement dans notre Charte au point numéro 1, où nous revendiquons « une Suisse indépendante, souveraine et respectée ».

De ce fait, la campagne ayant touché à sa fin et chacun ayant eu l’occasion d’expliquer ses choix, nous demandons à tous nos élus de se concentrer désormais sur leur travail et, dans la mesure de leur activité, à répondre aux attentes de la population relatives à cette initiative.

Dorénavant, nous ne communiquerons plus, sauf décision du président ou du Bureau directeur, sur les différents états d’âme ou aigreurs que certains peuvent ressentir.

Quant à notre relation avec l’UDC, elle n’est en aucune manière mise en cause.

Au nom du Comité directeur :

Roger GOLAY, Président du MCG

Mauro POGGIA, Vice-Président du MCG

Eric STAUFFER, Président d’honneur du MCG

Carlos MEDEIROS, Vice-Président du MCG

Pascal SPUHLER, Vice-Président du MCG

François BAERTSCHI, Secrétaire général du MCG