mcg-logo

« Initiative contre l’immigration de masse »

François Longchamp dérape gravement

Après les déclarations déplacées du président du Conseil d’Etat François Longchamp dans la « Tribune de Genève » de ce jour, le MCG est outré de ce déni de démocratie. Nous avons par ailleurs reçu de nombreuses plaintes justifiées.

Le président du gouvernement genevoise critique la décision du peuple et suggère de ne pas la respecter, ce qui est un grave dérapage. Il s’assoit sur la volonté des électeurs qui se sont prononcés sur l’initiative « Contre l’immigration de masse » sans contestation possible.

S’enfonçant dans le déni, le président du Conseil d’Etat demande de revoter sur le sujet, en prétendant qu’il n’y aurait pas d’autre alternative. C’est une contre-vérité puisque l’initiative est tout à fait modérée et tient compte de réalités économiques, en réclamant surtout une souveraineté sur ce sujet, contrairement à la soumission envers l’Europe que réclame le président du Gouvernement genevois qui a perdu la tête.

Soit le Président du Gouvernement genevois est un anti-démocrate, soit un paresseux qui ne cherche pas à prendre les mesures nécessaires afin de répondre aux attentes de la majorité des électeurs. Le MCG continuera à défendre la démocratie et nos libertés.

Par conséquente, nous demandons la démission du Président du Gouvernement genevois.

Roger GOLAY, Président du MCG, Conseiller national

Eric STAUFFER, Président d’honneur du MCG

François BAERTSCHI, Secrétaire général du MCG