COMMUNIQUE DU MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

Les SIG embourbés pour plus de 1 milliard dans l’éolien Eric Stauffer désamorce une bombe financière.

L’Etat de Genève avait laissé imprudemment les SIG prendre des engagements dépassant très largement le milliard de francs envers une société spécialisée dans les éoliennes. Ce risque était une dangereuse bombe à retardement qui menaçait d’exploser si rien n’était fait.

Le député MCG Eric Stauffer, inquiet de voir cette situation exploser au détriment de l’Etat de Genève, s’est intéressé à ce dossier. Il a entendu les deux sons de cloches, avant de se faire une opinion.

La réalité était plus inquiétante que ce que l’on pouvait imaginer, nous amenant dans une impasse dangereuse. La conseillère d’Etat devant alors superviser ce dossier n’a pas exercé son travail de contrôle face à ce risque considérable.

Pour sortir de cette situation, a priori inextricable, Eric Stauffer a entamé un dialogue afin de permettre d’éviter un conflit qui créait un risque potentiel gigantesque aux dimensions genevoises. Grâce à cette politique de bons offices, le député MCG a réussi à préparer le terrain pour une négociation entre la société privée, le Département de la Sécurité et de l’Energie, qui exerce la tutelle sur les SIG, et les SIG. Le Député Eric Stauffer a démontré sa stature gouvernementale en agissant de la sorte dans un dossier qui aurait pu coûter plus d’un milliard aux contribuables.

Hier jeudi 31 octobre le protocole entre les SIG et Ennova était caduc ! Eric Stauffer après d’âpres négociations a réussi une nouvelle fois à ramener les acteurs autour de la table des négociations, alors qu’un conseil d’administration extraordinaire des SIG était convoqué pour 8h00 ce matin. Aujourd’hui l’arrangement entre les SIG et la société est finalisé, nous pouvons nous sentir soulagés. Une nouvelle affaire de la Banque cantonale qui se préparait a été évitée. Eric Stauffer ajoute qu’il est d’autant plus satisfait que les SIG restent dans la course de l’éolien mais d’une manière redimensionnée.