Daniel Sormanni, conseiller municipal en Ville de Genève, a écrit sur son blog un texte destiné à M. Antoine Vielliard, élu de France voisine qui dénigre sans fin et violemment les Genevois. Il exprime ses humeurs.

Monsieur

Vos propos sont méprisants pour les résidents Genevois, ils ne sont pas des nantis, ni des notables, comme vous, et ne peuvent pas admettre de ne pas avoir la priorité à l’emploi sur de nouveaux arrivants. Il est aussi parfaitement normal que pour diriger une régie publique un candidat Suisse soit préféré.

En tant que Suisse essayer de postuler un poste similaire, voir même de rentrer dans la fonction publique française, c’est juste impossible et interdit par les lois de votre pays. Quels engagements la France a t-elle pris pour corriger ces injustices?

Votre fantasme qui est de traiter les Suisse habitant en France, comme ayant été chassés, est méprisant et ces citoyens, comme les autres habitants de Genève, sont respectés comme il se doit.

Je suis un fervent partisan de la construction de logements à Genève, répondant aux besoins prépondérants de la population, particulièrement par les coopératives et, si vous prétendez être un acteur attentif et connaisseur du bassin Genevois, vous devez savoir que les blocages sont multiples et viennent de différents  milieux, politiques, associatifs et immobiliers.

Alors plutôt que d’insulter le peuple de Genève, participer à débloquer la situation sur le front du logement, ce serait plus intelligent.

Avec mes salutations les meilleures.

Daniel Sormanni

Conseiller municipal