mcg-logo-1

Les députés de la Nouvelle Force (MCG et UDC) ont réussi à obtenir 30 signatures pour la tenue d’une session extraordinaire soit organisée, samedi 17 mai à 10 heures. Les autres partis du Grand Conseil seront alors face à leurs responsabilités et ils auront à choisir entre l’omerta ou la vérité. Nous devrons examiner nos deux résolutions, qui demandent des commissions d’enquête sur les SIG et le CEVA.

Il est très rare qu’une session extraordinaire soit convoquée, tour de force qui vient d’être réalisé par les députés de la Nouvelle Force. C’est d’une brûlante actualité, à l’heure où les scandales se multiplient aux SIG, avec l’affaire des éoliennes, de la fibre optique ou des participations financières dans des sociétés, qui ont causé des pertes financières considérables, faites sur le dos des consommateurs et des contribuables genevois. Le MCG dénonce depuis des années les dysfonctionnements graves des SIG sans être vraiment entendu. Seule une commission d’enquête permettra de connaître toute la vérité et de sortir de l’omerta.

Les électeurs ont été trompés au moment du vote sur le CEVA. Les sommes annoncées au moment du vote – au-dessous du milliard de francs – explosent année après année. Au lieu de revenir aux PME et travailleurs genevois, ce sont des multinationales qui ont raflé la mise. Les citoyens genevois sont une fois de plus les grands perdants et nous demandons que toute la lumière soit faite.

Chaque parti et chaque député se retrouve ainsi face à ses responsabilités.

Roger GOLAY, Président du MCG

Eric STAUFFER, Président d’honneur du MCG

François BAERTSCHI, Secrétaire général du MCG