[singlepic id=25 w=320 h=240 float=]

Le MCG avait raison. Robert Cramer, l’ancien conseiller d’Etat vert, est bien devenu membre du Conseil d’administration de Migros-Genève, ce qui apparaît sur le site officiel parlement.ch dans la liste des liens d’intérêt. La conseillère d’Etat verte Michèle Kunzler, qui fait l’impossible pour faire nommer le patron de Migros à la tête des TPG, est prise en flagrant délit de copinage et d’arrangement opaque.

 

Nous avons annoncé ce 19 octobre que le vert Robert Cramer devait être nommé au conseil d’administration de la Migros, ce qui est déjà fait. Cela nous inquiète d’autant plus que sa collègue de parti, la conseillère d’Etat verte Michèle Kunzler, veut faire nommer le patron de la Migros, qui est frontalier, à la présidence du conseil d’administration. Pour ce faire, il faut changer la loi qui interdit à un ressortissant étranger d’occuper cette fonction, ce que le Grand Conseil a heureusement refusé renvoyant ce texte en commission. Nous voyons maintenant clair dans cette manœuvre politicienne.

 

Le MCG s’oppose à voir figurer dans ce conseil d’administration ou dans des fonctions d’autorité (justice, police, fiscalité, etc.) des personnes qui ne sont pas de nationalité suisse. Comme le font nos voisins français, pour une fois bien avisés.

 

Le MCG continuera à dénoncer la politique des petits copains, où les Verts sont devenus les champions sous la houlette de Robert Cramer et Michèle Kunzler.

 

http://www.parlament.ch/f/suche/pages/biografie.aspx?biografie_id=3914

 

 

Eric STAUFFER

Président d’honneur du MCG

 

Carlos MEDEIROS

Vice-Président du MCG