mcg-logo

A la demande du citoyen Eric Stauffer (cosignataire dudit communiqué) qui, en 2013, a saisi la Cour des comptes sur la problématique des éoliennes et de la société EDG, suivi par une démarche similaire de la Ville de Genève, la Cour délivre ce jour son rapport qui accable la direction de cette régie publique.

Les SIG ont obtenu une note avec mention pour :

– Manque total de contrôle ;

– Non-respect des procédures internes ;

– Violation du Code pénal sur l’obligation de dénoncer des crimes et délits ;

– Corruption présumée ;

– Non-suivi d’investissement portant sur 300 millions de francs (EDH) ;

– Décaissement de plus d’1 million de francs sans accord du conseil d’administration (perdu) ;

– Mensonges réitérés et non-divulgation de la réalité au conseil d’administration.

La liste n’est pas exhaustive.

Le MCG exige une enquête administrative sur l’ensemble de la direction générale de cette régie publique, la suspension avec effet immédiat du directeur financier, du directeur d’analyses et risques et de toute autre personne qui aurait eu connaissance des dysfonctionnement de cette régie et se serait tue.

Le MCG exige un suivi trimestriel de la Cour des comptes et qu’il soit rendu public.

Roger GOLAY
, Président du MCG

Eric STAUFFER
, Président d’honneur du MCG et député