refpolice

Le Référendum contre la nouvelle loi sur la police (LPol) vient d’être validé, ce mercredi 12 novembre, par le Conseil d’Etat suite à l’examen du Service des votations. Les 7295 signatures valables ont été obtenues sans difficultés.

Nous avions déposé, avec l’aide active et efficace du Groupement des associations de police, ainsi qu’Ensemble à gauche qui avait déposé son propre formulaire, 13’161 signatures. 7401 ont été contrôlées, dont 7303 ont été validées, ce qui est hors du commun en nombre de signatures pour ce genre de référendums.

Le Mouvement Citoyens Genevois se réjouit de ce résultat de grande qualité, qui est également significatif. Le nombre élevé de signatures démontre que ce projet de loi crée la division et non le consensus nécessaire à une loi d’une telle importance.

C’est un signal très clair que les électrices et les électeurs ont exprimé, contre les très nombreux aspects critiquables de cette nouvelle loi, comme l’engagement de policiers frontaliers, une organisation en silo qui ressemble à une usine à gaz, la fin de la gendarmerie, le développement des hiérarchies au détriment des policiers sur le terrain…

Le MCG se réjouit que les électeurs puissent se prononcer pour empêcher une dégradation de la sécurité à Genève, ce qui sera créé par la nouvelle LPol.

Roger GOLAY, président du MCG

François BAERTSCHI, Secrétaire général du MCG