Mieux nous protéger

Le MCG se mobilise contre l’ouverture des frontières et l’absence des douaniers. Chacun en connaît les conséquences: insécurité, cambriolages, arrivée de criminels, trafic frontalier infernal, nuisances. Thônex, Chêne-Bourg et Chêne-Bougeries sont les plus exposés au bruit et à la pollution automobile.

Les portes de Genève sont grand ouvertes

Comme les autres communes situées le long de la frontière, les Trois-Chênes souffrent de l’insécurité et des cambriolages. C’est dû bien évidemment à la politique irresponsable de destruction des frontières.

Renforcer la sécurité

Des actes de vandalisme ou de violence, des cambriolages sont ainsi à déplorer dans plusieurs quartiers des trois communes, des abris de bus saccagés, des fenêtres d’appartements caillassées, sans compter les innombrables vols de vélos, et autres deux-roues, les agressions en pleine rue de Genève, vols à la tire, au bancomat.

Pour améliorer la qualité de vie des habitants, nous devons donc impérativement renforcer la sécurité municipale et nous opposer aux prédateurs venus de l’Union européenne.

Les artères de Thônex sont bouchées !

Même en dehors des heures du trafic pendulaire on ne peut plus circuler dans cette agglomération. Toute la journée les routes sont saturées, le stationnement impossible.

L’accroissement du trafic frontalier, les voitures ventouses «74» et tous ces désagréments doivent être combattus énergiquement. Il faut une volonté claire dans les communes de Thônex, Chêne-Bourg et Chêne-Bougeries, et interdire les places de parking louées par les entreprises pour leurs employés frontaliers. Il est temps de changer les mauvaises habitudes, et d’inciter nos voisins à laisser leurs voitures sur les parkings d’échange de Haute-Savoie, qui restent encore pour la grande majorité à construire, sans attendre le miracle du CEVA. C’est ce que propose le MCG qui veut améliorer les conditions de vie des résidents. Plus de parking comme Sous-Moulin à moitié prix pour les uns et au prix fort pour les communiers. Plus d’abonnement P+R à 110,– pour les uns et interdit pour les Communiers.

La douane de Fossard serait fermée de 22 h à 6 h pour laisser dormir en paix les habitants du clos des Ecornaches.

Priorité municipale

Le président de la section des Trois-Chênes du MCG Jean Villette réclame également que la priorité soit accordée aux entreprises et artisans de ces communes. Il s’engage à s’opposer à l’engagement de tout frontalier dans les administrations municipales, alors que de nombreux résidents genevois ont toutes les compétences pour ces postes. Les entreprises mandatées par les autorités communales doivent impérativement montrer l’exemple en engageant des personnes résidentes, soutenir la formation des jeunes apprentis, stagiaires, etc

Il ne fait plus si bon vivre à Thônex !

Il est temps que le Conseil Municipal reprenne en main la qualité de vie de ses habitants, car il ne fait plus si bon vivre à Thônex comme les politiques l’ont trop longtemps affirmé au mépris de l’intérêt public.

Le MCG cherche avant tout une gestion proche des Citoyennes et des Citoyens, sans les projets mammouths que certains nous proposent.

Nous n’avons qu’un objectif: améliorer la vie des habitantes et des habitants.