mcg-logo

Le journal LE TEMPS détient un document indiquant que le conseiller d’Etat François Longchamp savait, le 18 octobre 2013 au moins, que le chantier du CEVA aurait du retard. C’était donc clairement avant le 2e tour des élections cantonales. Or, samedi dernier, le conseiller d’Etat a déclaré à la Tribune de Genève n’en avoir pris connaissance que le 6 décembre 2013.

La relation de confiance est rompue. Le conseiller d’Etat président du Gouvernement et président du GLCT (le Grand Genève) a menti et par là même a pu influencer les résultats des élections de l’automne dernier. Et pour cause, les seuls qui se sont opposés dès la première heure sont les partis de la Nouvelle Force – MCG et UDC -.

Aujourd’hui, à la vue des actes du président du Conseil d’Etat, le MCG demande qu’il ait le courage de démissionner pour avoir trompé la population genevoise qui devra passer à la caisse avec un supplément d’au moins 1 milliard.

Le MCG va se réunir très prochainement avec son allié UDC afin d’étudier l’opportunité d’une séance extraordinaire du Grand Conseil pour traiter du dossier épineux du CEVA avec la possible constitution d’une commission d’enquête parlementaire et la démission de M. François Longchamp.

Roger GOLAY, Président du MCG

Eric STAUFFER, Cofondateur du MCG