cochon-argentMercredi soir 25 juin, l’Assemblée des délégués du MCG a pris position sur les sujets soumis au vote en septembre prochain. C’est un OUI unanime à l’initiative « Pour une caisse publique d’assurance-maladie », un OUI également à l’initiative « Stop à la TVA discriminatoire pour la restauration » et un troisième OUI à l’initiative « Pour une traversée de la Rade ».

Le MCG se bat depuis des années en faveur des assurés. Nous avons soutenu l’initiative « Pour une caisse publique d’assurance-maladie » avec la présence de Mauro Poggia dans le comité, pour une raison très simple. Actuellement, nous assistons à un gâchis phénoménal avec des réserves inutiles à hauteur de 6 milliards pour 2012. Pire, les réserves financières des assurés genevois ont été prises pour payer les autres cantons, augmentant des primes déjà excessives et punissant tous les citoyens genevois. Aujourd’hui, si nous allons dans la caisse X ou Y, nous avons exactement les mêmes prestations qui sont fixées dans la loi ; l’assuré ne fait que payer une concurrence artificielle et coûteuse. Comme viennent de le reconnaître récemment les caisses-maladie, l’assurance de base obligatoire n’est pas séparée des assurances privées et complémentaires, la base subventionnant sans doute les couvertures privées.

« Stop à la TVA discriminatoire pour la restauration »

Le MCG demande de voter OUI à l’initiative fédérale  « Stop à la TVA discriminatoire pour la restauration ». Cette initiative propose une égalité de traitement entre la vente à l’emporter qui a un taux de TVA plus bas et les restaurants, qui subissent un taux plus élevé. Nous soutenons cette équité pour les consommateurs et la défense d’un secteur économique qui fournit de nombreux emplois.

OUI à la Traversée de la Rade

Depuis des décennies, on parle de cette traversée de la Rade qui est nécessaire, vu les bouchons de voitures, de trams et de bus. Le projet qui est présenté aux électeurs pourra être réalisé rapidement afin de répondre aux besoins les plus immédiats de mobilité sur notre canton entre les deux rives. Nous préférons financer une traversée pour les Genevois que des trams à Annemasse et en France voisine.

Roger GOLAY, Président du MCG

François BAERTSCHI, Secrétaire général du MCG