Le Conseil fédéral doit être moins pingre