Comptes 2020: le poids du passé