Bernex: oui à une école de santé