1er août: discours d'A. Madani